PSA prévoit de signer son nouveau contrat social vendredi

jeudi 7 juillet 2016 22h12
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - PSA prévoit de signer vendredi un accord avec ses syndicats sur un nouveau contrat social qui doit accompagner pendant les trois prochaines années la stratégie industrielle du constructeur automobile maintenant redressé, a annoncé un porte-parole.

Depuis le 11 mai, plusieurs séances de négociation de sont succédées sur le projet baptisé "Nouvel élan pour la croissance". Force ouvrière (FO) a annoncé dès jeudi soir dans un communiqué son intention de signer le texte qui prévoit notamment 1.000 embauches en CDI sur la durée du plan.

Le nouveau contrat, qui met moins l'accent sur la modération salariale que le précédent, prévoit aussi un accord d'intéressement déplafonné et une reconduite des congés senior.

En 2013, quatre organisations sur six - CGC, CFTC, FO et SIA - avaient signé l'accord de compétitivité, tandis que la CGT et la CFDT avaient voté contre.

"On garde les fondamentaux (du plan de redressement) 'Back in the race' et on rajoute les phases de conquête, de croissance organique rentable (du nouveau plan)", a expliqué fin juin à Reuters Xavier Chéreau, directeur des Ressources humaines de PSA. "On rajoute la volonté de croissance, mais on garde l'exigence de la rigueur d'exécution."

Hormis à Rennes (Ille-et-Vilaine), où le récent "Contrat d'avenir" constitue un accord de compétitivité plus classique, le futur accord groupe se veut différent du contrat social qui a suivi l'année noire de 2012, marquée par la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois et un vaste plan social.

Il a été par exemple moins question cette fois de "modération salariale" que de "politique salariale équilibrée" via notamment un nouvel accord d'intéressement.

Force Ouvrière évoque un budget d'augmentation minimum de 1% au-dessus de l'inflation.   Suite...

 
PSA prévoit de signer vendredi un accord avec ses syndicats sur un nouveau contrat social qui doit accompagner pendant les trois prochaines années la stratégie industrielle du constructeur automobile maintenant redressé. /Photo prise le 30 mars 2016/REUTERS/Pascal Rossignol