June 30, 2016 / 4:06 PM / a year ago

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

3 MINUTES DE LECTURE

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies à la Bourse de Paris, qui s'est retournée en cours de séance et a clôturé en hausse de 1% à 4.237,48 points, dans des marchés qui reprennent leur rebond entamé mardi après un premier mouvement de panique consécutif à la décision des Britanniques de sortir de l'Union européenne.

Ce rebond n'empêche pas le CAC 40 de reculer de 5,95% sur le mois de juin, plus forte baisse mensuelle depuis décembre 2015.

* SAFRAN a pris 2,73% à 60,92 euros, parmi les plus fortes hausses du CAC 40. Le groupe a annoncé jeudi avec Airbus (-0,39% à 51,73 euros) la finalisation de leur coentreprise à 50/50, Airbus Safran Launchers, leader européen des lanceurs spatiaux.

* Les BANQUES FRANÇAISES ont surperformé leur secteur en Europe (-0,2%), pénalisé notamment par la chute de Deutsche Bank (-2,65%) considérée par le FMI comme la banque systémique la plus risquée.

HSBC souligne notamment que SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+1,07% à 28,21 euros) est survendu, le cours ayant perdu 25% en un an. BNP PARIBAS a pris 0,62% à 39,755 euros et CRÉDIT AGRICOLE a grappillé 0,15% à 7,56 euros.

* EDF, meilleure performance du SBF 120, s'est adjugé 5,48% à 10,97 euros, signant sa plus forte hausse depuis le 27 avril (+7,93%). Le projet de cession par EDF de 49% du capital de RTE pourrait valoriser le gestionnaire du réseau français de transport d'électricité à plus de 5,2 milliards d'euros, a-t-on déclaré à Reuters de sources proches du dossier.

* EDENRED a gagné 5,17% à 18,495 euros. Le groupe a annoncé mercredi l'émission d'un emprunt Schuldschein de 250 millions d'euros avec un coût de financement moyen d'environ 1,2%. "L'émission réduit le coût moyen de la dette de Edenred, qui était de 1,96% fin 2015, avec une meilleure maturité", écrit Bryan Garnier.

* EIFFAGE a fini en hausse de 3,9% à 64,21 euros, alors que Barclays a relevé sa recommandation à "surpondérer" et estime que le profil défensif du groupe de BTP et de concession est à rechercher face à l'instabilité des marchés après le vote du Brexit.

* SOPRA STERIA a reculé de 5,03% à 93,07 euros, plus forte baisse du SBF 120. HSBC a abaissé sa recommandation d'"acheter" à "conserver", estimant que le groupe est particulièrement dépendant de l'investissement et de la croissance du PIB.

* GROUPE PARTOUCHE a grimpé de 6,78% à 37 euros, après la publication de ses résultats au premier semestre qui font état d'une hausse de son Ebitda de 16% à 46,9 millions d'euros.

* TRIGANO (+6,63% à 52 euros) a annoncé mercredi un bond de 20,9% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2015-16 à 410,5 millions d'euros, porté par le dynamisme de ses ventes de camping-cars et de caravanes, et s'est dit confiant dans la poursuite de son activité malgré l'impact du Brexit sur la consommation en Grande-Bretagne.

Raphaël Bloch et Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below