Wall Street toujours freinée par le Brexit

lundi 27 juin 2016 22h33
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a prolongé lundi son mouvement de baisse enclenché vendredi, aucun élément nouveau n'ayant permis de dissiper les craintes d'une période d'incertitude durable sur les marchés mondiaux après le choc provoqué par le vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne.

L'indice Dow Jones a perdu 260,51 points, soit 1,50%, à 17.140,24. Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a cédé 36,87 points (-1,81%) à 2.000,54 et le Nasdaq Composite a reculé de 113,54 points (-2,41%) à 4.594,44.

Le Nasdaq a plus souffert que les deux autres grands indices en raison de sa forte composante technologique, un secteur qui pourrait être particulièrement affecté par une chute des investissements avec le climat d'aversion au risque créé par le Brexit.

"La tendance reste à la baisse car il demeure beaucoup d'incertitudes", dit Eric Kuby, responsable de l'investissement chez North Star Investment Management à Chicago. "Il est important de relever que cela se fait de manière ordonnée. Cela ne donne pas un sentiment de panique."

Le secrétaire au Trésor américain, Jack Lew, a lui aussi déclaré sur CNBC ne pas croire à une nouvelle crise financière liée au Brexit.

Les trois grands indices de Wall Street n'en enregistrent pas moins leur repli le plus marqué en deux séances depuis août 2015 quand un vent de panique avait soufflé sur les marchés mondiaux en raison d'inquiétudes quant à l'ampleur du ralentissement économique chinois.

Le S&P-500 a ainsi perdu plus de 5,3% depuis l'annonce, vendredi avant l'ouverture, de la victoire du camp du "Leave" au référendum en Grande-Bretagne.

  Suite...

 
La Bourse de New York a prolongé lundi son mouvement de baisse enclenché vendredi, aucun élément nouveau n'ayant permis de dissiper les craintes d'une période d'incertitude durable sur les marchés mondiaux après le choc provoqué par le vote des Britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne. L'indice Dow Jones a perdu 1,50% Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a cédé 1,81%) et le Nasdaq Composite a reculé de 2,41%. /Photo prise le 27 juin 2016/REUTERS/Brendan McDermid