Pour Pékin, le Brexit accroît l'incertitude économique mondiale

lundi 27 juin 2016 09h41
 

PEKIN (Reuters) - Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a déclaré lundi que le Brexit augmentait les incertitudes qui pèsent sur l'économie mondiale et a réaffirmé la volonté de Pékin de voir une Union européenne unie et stable et un Royaume-Uni prospère.

Le référendum de jeudi dernier "a montré son impact sur le marché international et a accru les incertitudes sur l'économie mondiale", a déclaré le chef du gouvernement chinois devant le Forum économique mondial à Tianjin, dans le nord du pays.

"Je veux aussi dire ici que l'Europe est un partenaire important pour la coopération avec la Chine, et que la Chine continuera de se consacrer au maintien d'un bon développement des relations sino-européennes et sino-britanniques", a-t-il ajouté.

"Dans le contexte de la mondialisation, il est impossible pour un pays seul de parler de son propre développement sans tenir compte de l'environnement économique mondial", a poursuivi Li Keqiang.

Il a par ailleurs indiqué que la croissance de l'économie chinoise et l'inflation étaient restées relativement stables au deuxième trimestre.

Il a souligné que l'économie de son pays était toujours soumise à des pressions à la baisse et que les fondations nécessaires à une croissance stable n'étaient pas encore solides.

Mais, a-t-il dit, il n'y aura "pas d'atterrissage brutal" et le gouvernement a confiance dans le fait que la Chine atteindra ses principaux objectifs de croissance cette année.

(Kevin Yao; Henri-Pierre André pour le service français)

 
Lors du Forum économique mondial à Tianjin, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a déclaré lundi que le Brexit augmentait les incertitudes qui pèsent sur l'économie mondiale et a réaffirmé la volonté de Pékin de voir une Union européenne unie et stable et un Royaume-Uni prospère. /Photo prise le 27 juin 2016/REUTERS/Wang Zhao/Pool