Wall Street croit au "Remain" et finit en nette hausse

jeudi 23 juin 2016 22h43
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en forte hausse jeudi dans l'anticipation d'une victoire du "Remain" (maintien) au référendum britannique sur l'Union européenne, un scénario qui écarterait le risque d'une nouvelle crise en Europe et de secousses potentiellement violentes sur les marchés financiers.

L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a gagné 230,24 points, soit 1,29%, à 18.011,07 points, se hissant de nouveau au-dessus des 18.000 points et à son meilleur niveau depuis le 27 avril.

Le Standard & Poor's-500, plus large, a pris 27,87 points ou 1,34% à 2.113,32 pour se rapprocher à 0,8% seulement de sa clôture record de mai 2015.

Le Nasdaq Composite, à forte pondération technologique, s'est adjugé de son côté 76,72 points (1,59%) à 4.910,04.

Comme en Europe, la hausse a été générale et menée par le compartiment bancaire, au détriment des valeurs défensives.

Les marchés financiers parient depuis une semaine sur un maintien du Royaume-Uni au sein de l'UE et leur conviction a encore été renforcée jeudi, jour du vote, par deux sondages donnant le camp du "In" victorieux à respectivement 55% et 52%.

"Les gens s'attendent à ce que le Royaume-Uni vote en faveur du maintien dans l'UE", dit Peter Jankovskis, chez OakBrook Investments à Lisle dans l'Illinois. "Un Brexit aurait eu des répercussions importantes sur le plan financier et il y a donc un rally de soulagement qui concerne avant-tout les valeurs financières."

Wall Street a aussi apprécié les propos rassurants sur l'économie américaine de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, lors de ses deux jours d'audition au Congrès mardi et mercredi, propos qu'est venue appuyer la statistique hebdomadaire des inscriptions au chômage qui ont reculé la semaine dernière à leur plus bas niveau depuis près de 43 ans.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS