Tesco poursuit son redressement, les ventes remontent

jeudi 23 juin 2016 12h36
 

LONDRES (Reuters) - Tesco, le numéro un britannique de la grande distribution, a fait état jeudi d'un deuxième trimestre consécutif de croissance organique de ses ventes au Royaume-Uni, une première en plus de cinq ans, ce qui tend à montrer que la stratégie du directeur général, Dave Lewis, porte ses fruits.

Affecté par l'évolution des modes de consommation, la montée en puissance des chaînes allemandes à bas prix Aldi et Lidl et un scandale comptable, Tesco se bat pour remonter la pente sous la houlette de Dave Lewis, à la tête du groupe depuis septembre 2014. Il s'est fixé comme priorité le désendettement et le recentrage sur la distribution alimentaire en Grande-Bretagne.

En Bourse, le titre gagnait 2,9% à Londres vers midi alors que l'indice sectoriel en Europe prenait 1,87%. "Le redressement de Tesco se poursuit comme prévu", disent les analystes de Bernstein.

Les ventes des magasins britanniques de Tesco ouverts depuis plus d'un an ont augmenté de 0,3% sur les 13 semaines au 28 mai, premier trimestre de l'exercice fiscal du groupe.

Les estimations des analystes financiers s'échelonnaient entre une stagnation et une hausse de 0,5%.

Sur le trimestre précédent, les ventes britanniques à périmètre comparable avaient progressé de 0,9%, leur première hausse depuis plus de trois ans.

Pour l'ensemble du groupe, les ventes à données comparables sont en hausse de 0,9% sur le premier trimestre de l'exercice en cours.

"Nous sommes encouragés par les progrès que nous accomplissons", a déclaré Dave Lewis. "Je suis confiant dans l'efficacité des améliorations que nous mettons en oeuvre pour nos clients et dans la création de valeur à long terme pour les actionnaires."

Son directeur financier s'est quant à lui dit à l'aise avec le consensus actuel des estimations d'analystes en terme de bénéfice annuel, à savoir un profit de 1,175 milliard de livres.   Suite...

 
Tesco, le numéro un britannique de la grande distribution, a fait état jeudi d'un deuxième trimestre consécutif de croissance organique de ses ventes au Royaume-Uni, une première en plus de cinq ans, ce qui tend à montrer que la stratégie du directeur général, Dave Lewis, porte ses fruits. /Photo prise le 16 avril 2016/REUTERS/Phil Noble