Les services pèsent sur la croissance de l'activité en zone euro

jeudi 23 juin 2016 11h48
 

PARIS/BERLIN/LONDRES (Reuters) - Principaux résultats provisoires des enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat en Europe publiés jeudi:

Dans la ZONE EURO, la croissance de l'activité du secteur privé a décéléré plus qu'attendu en juin, montrent les premiers résultats des enquêtes mensuelles de Markit, ce qui pourrait se traduire par une croissance du produit intérieur brut (PIB) inférieure au deuxième trimestre à celle des trois premiers mois de l'année.

Une accélération inattendue de l'expansion du secteur manufacturier n'a pas suffi à compenser le ralentissement marqué dans les services.

L'indice PMI composite "flash", qui combine les deux secteurs, est tombé à son plus bas niveau en dix-sept mois à 52,8 contre 53,1. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un recul moins marqué à 53,0.

Le PMI manufacturier, soutenu par les nouvelles commandes, a progressé à son plus haut niveau en six mois à 52,6 après 51,5, dépassant les estimations les plus optimistes alors qu'à l'opposé, celui des services est revenu à 52,4 après 53,3 le mois dernier, un chiffre inférieur aux prévisions les plus pessimistes.

L'enquête montre aussi que les entreprises ont encore réduit leurs prix de vente, cette composante retombant sous le seuil de 50 séparant expansion et contraction.

En ALLEMAGNE, la croissance de l'activité dans le secteur privé s'est légèrement ralentie en juin, le dynamisme du secteur manufacturier ne suffisant pas à compenser la faiblesse des services, montrent les premiers résultats de l'enquête mensuelle Markit auprès des directeurs d'achats.   Suite...

 
LES INDICES PMI FLASH