Wall Street, prudente avant le Brexit, finit en baisse

mercredi 22 juin 2016 22h28
 

par Rodrigo Campos

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini mercredi en léger recul, basculant dans le rouge en milieu de journée à la veille du référendum en Grande-Bretagne sur le maintien ou non du pays au sein de l'Union européenne, dont le résultat imprévisible incite les investisseurs à la prudence.

L'indice Dow Jones a perdu 48,90 points, soit 0,27%, à 17.780,83. Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a cédé 3,45 points (0,17%) à 2.085,45 et le Nasdaq Composite a reculé de 10,44 points (0,22%) à 4.833,32.

Le S&P-500 s'est une nouvelle fois heurté en début de séance au plafond des 2.100 points, seuil de déclenchement d'ordres de ventes.

La tendance était alors à la hausse avec la publication des statistiques des reventes de logements aux Etats-Unis, qui ont atteint en mai leur niveau le plus élevé depuis neuf ans.

L'incertitude autour du référendum en Grande-Bretagne a cependant rapidement repris le dessus et de nouveau accaparé l'esprit des investisseurs.

L'issue de cette consultation aux enjeux politiques et financiers majeurs s'annonce serrée et les derniers sondages ne cessent de donner des prédictions contradictoires, avec de faibles écarts.

La deuxième journée d'audition de Janet Yellen par le Congrès n'a guère pesé sur la tendance. La présidente de la Réserve fédérale a, comme la veille, tenu un discours prudent: elle a minimisé le risque de récession mais elle a averti que le référendum en Grande-Bretagne et le ralentissement de l'emploi aux Etats-Unis constituaient des risques à court terme.

"Il ne se passe quasiment rien aujourd'hui", dit Art Hogan, responsable de la stratégie de marché chez Wunderlich Securities à New York.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS