Retour à la hausse en clôture des marchés européens

mercredi 15 juin 2016 18h01
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi après cinq séances consécutives de baisse, la perspective d'un statu quo de la Réserve fédérale américaine tempérant la poussée d'aversion pour le risque à l'approche du référendum du 23 juin en Grande-Bretagne sur l'appartenance du pays à l'Union européenne.

À Paris, le CAC 40 a clôturé en hausse de 1,00% (41,25 points) 4.171,58 points, après une pointe à 4.204,01. Le Footsie britannique a fini sur un gain de 0,73% et le Dax allemand a pris 0,92%.

L'indice EuroStoxx 50 a regagné 1,58% et le FTSEurofirst 300 1,12 %.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évolue dans le vert, le Dow Jones gagnant 0,22% et le Nasdaq 0,24%.

La crainte de voir la Grande-Bretagne sortir de l'UE à l'issue du référendum du 23 juin a dominé les marchés cette semaine, poussant les investisseurs vers les valeurs-refuges comme l'or, le Bund ou le franc suisse.

Plusieurs sondages d'opinion ont donné le camp en faveur d'une sortie victorieux mais les paris pris par les bookmakers continuent d'anticiper un vote en faveur du maintien au sein de l'UE.

La perspective d'un statu quo de la Fed, dont la décision de politique monétaire sera annoncée à 20h00, et d'une tonalité toujours accommodante de sa présidente, Janet Yellen, au cours de la conférence de presse qui suivra une demi-heure plus tard, a favorisé un regain d'appétit pour le risque. Le yen et franc suisse en ont fait les frais.

Le rendement des Bunds à 10 ans, qui était passé en territoire négatif mardi pour la première fois, s'est très légèrement redressé à 0,013%.

Signe de la persistance des inquiétudes suscitées par le risque de Brexit, l'écart de rendement entre les emprunts d'Etat à 10 ans de l'Allemagne et de l'Irlande, dont la Grande-Bretagne est le premier partenaire économique, s'est encore tendu pour atteindre 88 points de base, au plus haut depuis juillet 2015..   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES