Wall Street poursuit sa hausse grâce à la faiblesse du dollar

mercredi 8 juin 2016 23h04
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé dans le vert mercredi et l'indice Dow Jones a fini au-dessus du seuil des 18.000 points pour la première fois depuis avril grâce au repli continu du dollar, qui profite au compartiment des matières premières et pourrait embellir les perspectives de profits des multinationales.

L'indice Dow Jones a gagné 66,77 points, soit 0,37%, à 18.005,05. Le S&P-500, plus large et principale référence de nombreux investisseurs, a pris 6,99 points (+0,33%) à 2.119,12 et le Nasdaq Composite a progressé de 12,89 points (+0,26%) à 4.974,64.

Le Dow n'avait pas clôturé au-dessus de la barre des 18.000 depuis le 27 avril et le S&P-500 n'est plus qu'à 15,6 points, soit 0,7%, de son plus haut historique du 20 mai 2015 à 2.134,72.

Si le marché exclut pratiquement désormais l'hypothèse d'un relèvement des taux d'intérêt la semaine prochaine à l'issue de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, le tableau de l'économie américaine qu'a dressé lundi la présidente de l'institution, Janet Yellen, profite au sentiment général.

Sur le marché des changes, le dollar a poursuivi son repli pour la quatrième séance d'affilée, abandonnant 0,24% face à un panier de devises de référence et touchant son plus bas niveau depuis le 6 mai, ce qui a profité aux exportateurs tout comme aux cours de l'or a et du cuivre.

En fin de journée, l'euro s'échangeait à plus de 1,1390 dollar.

Le S&P-500 de l'industrie a ainsi progressé de 0,68% et celui des matériaux de base de 0,64%. Caterpillar a pris 1,69%, l'une des meilleures performances du Dow. Parmi les grands noms du secteur minier, Newmont Mining s'est adjugé 1,23%, Barrick Gold 2,13% et Freeport 3,02%.

Le métal jaune a gagné près de 1,5% sur la journée pour finir à 1,261,91 dollars l'once, un plus haut de trois semaines.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS