7 juin 2016 / 05:37 / dans un an

La justice US suspend les sanctions de Gilead face à Merck

Gilead Sciences n'aura finalement pas à verser 200 millions de dollars (180 millions d'euros) à Merck pour avoir enfreint deux brevets liés à un traitement contre l'hépatite C, une juge américaine ayant statué lundi que les pratiques contraires à l'éthique de Merck dédouanaient le groupe de tout paiement. /Photo d'archives/REUTERS/Jeff Zelevansky

NEW YORK (Reuters) - Gilead Sciences n‘aura finalement pas à verser 200 millions de dollars (180 millions d‘euros) à Merck pour avoir enfreint deux brevets liés à un traitement contre l‘hépatite C, une juge américaine ayant statué lundi que les pratiques contraires à l‘éthique de Merck dédouanaient le groupe de tout paiement.

Fin mars, un jury fédéral de San José, en Californie, avait ordonné à Gilead de dédommager le groupe pharmaceutique Merck pour avoir enfreint les brevets liés aux médicaments commercialisés par Gilead contre l‘hépatite C, Sovaldi et Harvoni.

Lundi, la juge Beth Labson Freeman a notamment estimé qu‘il avait été prouvé que Merck avait utilisé de manière détournée les informations confidentielles détenues par une société vendue à Gilead en 2011 lors du dépôt de ses propres brevets.

Andrew Chung; Julie Carriat pour le service français, édité par Tangi Salaün

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below