Arkéa veut devenir le leader européen de la banque en ligne

lundi 6 juin 2016 13h07
 

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - Fortuneo veut se servir du rachat du belge Keytrade comme d'un tremplin pour devenir le leader européen de la banque en ligne, une ambition qui nécessitera notamment d'autres acquisitions et le lancement d'offres de crédits immobiliers, a annoncé le directeur général de son propriétaire, le mutualiste Arkéa.

"On leur a présenté un projet qui est un projet simple, qui vise à devenir le leader de la banque en ligne en Europe", a déclaré à Reuters Ronan Le Moal, lors d'un entretien accordé à l'occasion de la finalisation du rachat de la banque en ligne belge.

"On a identifié deux ou trois pays qui nous intéressent, l'Allemagne peut être un pays intéressant", a-t-il précisé, ajoutant que son groupe serait attentif aux opportunités à travers le Benelux, voire en Europe du Sud.

Le développement par le biais d'acquisitions se justifie par le fait que la banque digitale est un secteur avec de lourdes barrières administratives et financières à l'entrée et dans lequel il est difficile de partir de rien pour conquérir un nouveau marché.

Fortuneo dit ne rien s'interdire non plus en France, ajoutant toutefois qu'il n'y a pas actuellement de cibles disponibles.

"Je pense que les positions sont installées", dit Ronan Le Moal, qui rappelle que les grandes banques françaises n'ont pour l'heure aucune intention de se séparer de leur filiale de banque en ligne.

L'acquisition de Keytrade, estimée entre 250 et 300 millions d'euros, permet à Fortuneo de faire passer son portefeuille de 350.000 à 600.000 clients, avec l'objectif de faire passer ce chiffre à 700.000 d'ici 12 à 18 mois.

Le nouvel ensemble, dont l'objectif est de croître de 10% par an, reste néanmoins bien en deçà du leader en France, ING Direct, qui revendique un million de clients.   Suite...