Pas d'accord à l'Opep sur un plafonnement de la production

jeudi 2 juin 2016 16h40
 

par Reem Shamseddine, Rania El Gamal et Alex Lawler

VIENNE (Reuters) - Les ministres du Pétrole des pays membres de l'Opep réunis jeudi à Vienne ne sont pas parvenus à se mettre d'accord sur un plafonnement de la production mais l'Arabie saoudite a promis de ne pas inonder un marché déjà saturé.

La proposition de Ryad et de ses alliés du Golfe de fixer un nouveau plafond global de production afin de soutenir les prix avait peu de chances d'aboutir en raison de l'opposition de l'Iran, qui entend reprendre sa place sur le marché mondial après la levée de sanctions occidentales à son encontre.

Les cours du pétrole ont amplifié leur recul avec cette absence d'accord, le Brent de la mer du Nord retombant tout près du seuil des 49 dollars le baril.

Les dernières réunions de l'Opep avaient été très tendues en raison de l'opposition frontale entre l'Arabie saoudite et l'Iran.

Celle de jeudi a été plus feutrée, l'Arabie s'efforçant manifestement de rassurer ceux qui craignaient de voir le premier producteur de l'Opep ouvrir ses robinets en grand en cas d'absence d'accord pour punir ses rivaux et gagner des parts de marché.

"Nous serons très délicats dans notre approche afin de nous assurer de ne pas ébranler les marchés de quelque façon que ce soit", a déclaré le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al Falih, à des journalistes.

"Il n'y a aucune raison de s'attendre à voir l'Arabe saoudite mener une campagne pour inonder le marché", a-t-il ajouté.

  Suite...

 
Arrivée à Vienne du ministre saoudien du Pétrole, Khalid al Falih (au centre). L'Organisation des pays exportateurs de pétrole  a décidé jeudi de ne pas modifier sa politique, ce qui signifie qu'aucun accord n'a été trouvé sur un plafonnement de la production. /Photo prise le 2 juin 2016/REUTERS/Leonhard Foeger