Wall Street finit quasi inchangée

mercredi 1 juin 2016 23h28
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé mercredi sa première séance du mois de juin sans grand changement, au terme d'une journée sans à-coups, les investisseurs cherchant à voir clair dans l'avalanche d'indicateurs publiés au cours de la journée sur l'activité manufacturière à travers le monde.

L'indice Dow Jones a gagné 2,47 points, soit 0,01%, à 17.789,67. Le S&P-500, plus large et principale référence des investisseurs, a pris 2,37 points (0,11%) à 2.099,33. Le Nasdaq Composite a avancé de 4,20 points (0,08%) à 4.952,25.

Si la croissance de l'activité manufacturière est restée faible en Chine et dans la zone euro, elle s'est en revanche accélérée de manière inattendue en mai aux Etats-Unis, selon les différents indicateurs publiés mercredi.

"Les chiffres ne sont pas mauvais, seulement ils ne sont pas bons non plus", commente Bruce McCain, responsable de la stratégie d'investissement chez Key Private Bank à Cleveland. "Nous sommes un peu dans cette sorte de flou en ce qui concerne de nombreux fondamentaux de l'économie."

La publication du "Livre beige" de la Réserve fédérale n'a guère troublé la séance ni apporté plus de clarté en ce qui concerne le calendrier de relèvement des taux aux Etats-Unis.

Dans ce document qui servira de base aux discussions lors de la réunion de politique monétaire de la Fed les 14 et 15 juin, cette dernière écrit que les pressions inflationnistes ont légèrement augmenté dans une grande partie des Etats-Unis d'avril à mi-mai et que des tensions ont été largement observées sur le marché du travail.

Ce constat n'a pas été suffisant pour faire évoluer les anticipations des investisseurs, qui parient toujours davantage sur une hausse des taux en juillet plutôt qu'en juin.

Les investisseurs attendent désormais le chiffre des créations d'emploi en mai qui sera publié vendredi, l'indicateur le plus attendu de la semaine.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS