L'OCDE tire la sonnette d'alarme sur la croissance molle

mercredi 1 juin 2016 12h24
 

par Leigh Thomas et Yann Le Guernigou

PARIS (Reuters) - L'OCDE appelle les gouvernements à agir vite pour sortir l'économie mondiale du piège de la "croissance molle", en constatant que l'activité globale devrait progresser pour la deuxième année consécutive à son rythme le plus lent depuis la crise financière.

Dans ses perspectives économiques de printemps publiées mercredi, l'Organisation de coopération et de développement économiques a confirmé sa prévision de l'hiver d'une croissance mondiale limitée à 3,0% cette année, tout comme en 2015.

Il faut remonter à 2009 pour retrouver un chiffre aussi faible et les perspectives sont à peine meilleures pour 2017, avec 3,3% attendu. Les économistes de l'OCDE sont plus pessimistes que ceux du FMI, qui voient l'économie mondiale progresser de 3,2% cette année et de 3,5% l'an prochain.

Pour l'organisation basée à Paris, l'atonie de la demande globale combinée à la faiblesse de la dynamique de l'offre, avec notamment des investissements en berne, expliquent cette situation.

Si une croissance aussi faible se prolonge, le risque est que les perspectives d'emploi soient moindres pour les jeunes et que les engagements pris envers les personnes âgées en matière de santé et de retraite ne puissent être tenus, estime Catherine Mann, chef économiste de l'OCDE.

Avec une croissance inférieure en moyenne de moitié à son potentiel dans les pays de l'OCDE, il faudra 70 ans à leurs populations pour doubler de niveau de vie, deux fois plus qu'il y a vingt ans.

NE PAS COMPTER QUE SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE   Suite...

 
LES PRÉVISIONS DE L’OCDE