La hausse de TVA reportée au Japon pour soutenir la croissance

mercredi 1 juin 2016 13h34
 

par Tetsushi Kajimoto et Leika Kihara

TOKYO (Reuters) - Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a annoncé mercredi le report de deux ans et demi, à octobre 2019, de l'augmentation de la TVA, une décision sans surprise qui relègue au second plan l'assainissement des finances publiques face à la faiblesse de la reprise économique.

Ce choix devrait profiter au camp gouvernemental lors des élections sénatoriales prévues le 10 juillet mais il risque d'alimenter les doutes sur sa capacité à réduire la dette publique, l'une des plus lourdes au monde, et à assurer le financement du système de protection sociale et de retraites d'un pays vieillissant.

S'efforçant visiblement de prévenir les critiques sur l'échec des "Abenomics", le néologisme qui désigne ses différentes politiques de soutien à l'économie, Shinzo Abe a justifié le report du relèvement de la TVA par la nécessité de combattre les risques liés à la conjoncture internationale, à commencer par le ralentissement chinois.

"Les Abenomics donnent régulièrement des résultats mais le contexte économique mondial a subi des changements inattendus et rapides au cours de l'année écoulée. Le ralentissement des économies émergentes est le risque le plus important", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

"Confrontés aux risques mondiaux, nous devons relancer entièrement le moteur des Abenomics et accentuer nos efforts pour échapper à la déflation", a-t-il ajouté.

Il s'agit du deuxième report du passage de 8% à 10% de la TVA. En 2014, un premier relèvement de la taxe sur la valeur ajoutée, de 5% à 8%, avait fait plonger en récession la troisième économie mondiale.

"D'un point de vue économique, le marché devrait considérer le report comme une bonne surprise pour la demande intérieure", a commenté Lee Jin Yang, analyste d'Aberdeen Asset Management à Singapour.

Sur le marché des changes, le yen s'est apprécié après l'annonce officielle de la décision.   Suite...

 
Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, a décidé mercredi de reporter de deux ans et demi, à octobre 2019, l'augmentation prévue de la TVA, une décision sans surprise adoptée face à la morosité de la conjoncture économique. /Photo prise le 1er juin 2016/REUTERS/Thomas Peter