Les marchés européens orientés en légère baisse à mi-séance

mardi 31 mai 2016 13h08
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes étaient orientées en légère baisse mardi vers la mi-séance, tirées vers le bas par les valeurs automobiles et pétrolières, mais cela ne devrait pas les empêcher d'inscrire en mai leur meilleur mois depuis au moins novembre 2015.

De son côté, Wall Street, fermée lundi tout comme Londres pour cause de jour férié, est attendue en légère hausse après avoir enregistré la semaine dernière sa progression la plus marquée depuis mars.

À Paris, le CAC 40 perdait 0,32% (-14,51 points) à 4.514,89 points à 12h55. À Francfort, le Dax abandonnait 0,33% et à Londres, le FTSE 0,16%. L'EuroStoxx 50 de la zone euro cède 0,35%, tout comme l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300.

A ce stade de la séance, ce dernier indice affiche une progression de 2,04% sur l'ensemble du mois de mai, soit sa hausse la plus marquée depuis le gain de 2,26% de novembre (le mois d'octobre 2015 avait été caractérisée par un bond de 8,31%).

Depuis le début de l'année, le FTSEurofirst 300, qui se dirige vers sa troisième hausse mensuelle de suite, a ramené sa perte à 4,7%, contre, à titre de comparaison, un gain de 2,7% pour l'indice S&P 500 et une perte de 9,5% du Nikkei 225 sur la période.

Avant la baisse, à ce stade, de mardi, l'indice paneuropéen a enchaîné cinq séances de suite de hausse, grâce notamment au recul de l'euro face aux principales devises internationales, évolution considérée comme favorable pour les nombreuses valeurs exportatrices de la cote.

Face à un dollar galvanisé par la perspective d'une hausse des taux imminente aux Etats-Unis, l'euro est en recul de 2,65% sur l'ensemble du mois de mai, première baisse mensuelle en quatre mois.

L'accès de faiblesse de l'euro, qui s'est stabilisé mardi face au dollar mais qui cède du terrain face au yen et à la livre, est peut-être également lié à la proximité de la prochaine réunion de politique monétaire, prévue jeudi, de la Banque centrale européenne.

Sur le marché des changes, le dollar gagne encore 0,11% face à un panier de devises internationales, se traitant à un pic de deux mois.   Suite...

 
Les Bourses européennes sont orientées en légère baisse mardi vers la mi-séance, tirées vers le bas par les valeurs automobiles et pétrolières, mais cela ne devrait pas les empêcher d'inscrire en mai leur meilleur mois depuis au moins novembre 2015. À Paris, le CAC 40 perdait 0,32%. À Francfort, le Dax abandonnait 0,33% et à Londres, le FTSE 0,16%. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski