Airbus maintient le cap pour la production d'A320neo et d'A350

lundi 30 mai 2016 15h38
 

par Tim Hepher

HAMBOURG (Reuters) - Airbus a confirmé lundi viser plus de 650 livraisons en 2016 malgré un début d'année difficile lié à des problèmes chez certains fournisseurs, poussant notamment l'avionneur européen à avancer des livraisons d'A320 classiques pour compenser les retards de la version remotorisée, l'A320neo.

Les livraisons de la filiale d'Airbus Group ont baissé de 7% au premier trimestre, des difficultés du motoriste américain Pratt & Whitney (groupe United Technology) ayant privé une vingtaine d'A320neo de moteurs.

Le numéro un européen de l'aérospatiale dit attendre pour l'été une version revue des nouveaux moteurs de Pratt & Whitney, ce qui devrait lui permettre de terminer la production d'avions en attente et d'accélérer ses livraisons au second semestre.

Mais l'avionneur a reconnu pour la première fois qu'il livrerait moins d'A320neo que prévu cette année, anticipant des livraisons de la version actuelle de l'A320 pour combler les manques dans sa chaîne de production.

"Nous utilisons la flexibilité que nous avons sur les A320 actuels pour compenser certaines de nos difficultés sur les A320neo", a déclaré Tom Williams, directeur général adjoint d'Airbus, lors des "Innovation Days" d'Airbus à Hambourg.

UNE QUARANTAINE D'A350

Mais l'avionneur confirme son objectif de livrer plus de 50 A350 cette année contre 14 en 2015, la première année complète de production de son nouveau long-courrier.   Suite...

 
Airbus a confirmé lundi viser plus de 650 livraisons en 2016 malgré un début d'année difficile lié à des problèmes chez certains fournisseurs, poussant notamment l'avionneur européen à avancer des livraisons d'A320 classiques pour compenser les retards de la version remotorisée, l'A320neo. /Photo d'archives/REUTERS/ Régis Duvignau