La hausse de la TVA au Japon repoussée à octobre 2019

dimanche 29 mai 2016 11h45
 

TOKYO (Reuters) - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe souhaite reporter de deux ans et demi, à octobre 2019, l'augmentation prévue de la TVA, apprend-on dimanche dans l'entourage du gouvernement, en raison notamment de la morosité de la conjoncture économique.

Shinzo Abe a fait part de ses intentions samedi au ministre des Finances Taro Aso et au secrétaire général de sa formation, le Parti libéral-démocrate, Sadakazu Tanigaki.

Il était prévu jusqu'ici que la TVA soit portée de 8% à 10% en avril 2017.

Le taux de TVA avait été une première fois porté de 5% à 8% au début avril 2014, dans le but de réduire l'endettement public, ce qui avait eu pour effet de faire basculer le Japon dans la récession. La consommation n'est toujours pas repartie.

Le Premier ministre, qui a promis d'annoncer mardi des mesures pour relancer la croissance et mettre en oeuvre des réformes de fond, devrait aussi annoncer un collectif budgétaire pour financer les mesures de relance, alors que l'année fiscale vient de commencer.

Au sommet du G7 qu'il a présidé, Shinzo Abe a déclaré vendredi que le Japon mettrait en oeuvre "tous les outils politiques", et notamment la possibilité de reporter la hausse de la TVA, pour éviter une crise économique de l'ampleur de celle de 2008.

PAS AUSSI CATÉGORIQUE

"Il y a un risque que l'économie mondiale tombe dans la crise si les réponses politiques appropriées ne sont pas apportées", a déclaré le chef du gouvernement japonais lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet.   Suite...

 
A Tokyo. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe souhaite reporter de deux ans et demi, à octobre 2019, l'augmentation prévue de la TVA, selon l'entourage du gouvernement, en raison notamment de la morosité de la conjoncture économique. /Photo d'archives/REUTERS/Yuya Shino