Avancée limitée des marchés européens à mi-séance

jeudi 26 mai 2016 13h19
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les banques espagnoles et italiennes limitent l'avance des Bourses en Europe jeudi à mi-séance, après deux séances de hausse d'affilée, et Wall Street est attendue en léger progrès, alors que le baril de pétrole est à plus de 50 dollars.

À Paris, le CAC 40 progresse de 0,46% à 4.502,43 points vers 10h50 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,49% et à Londres, le FTSE grignote 0,25%. En revanche, Madrid perd 0,55% et Milan 0,2%.

L'EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,16% et le FTSEurofirst 300 0,14% après avoir atteint la veille un pic de près d'un mois.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de l'ordre de 0,15 à 0,2%.

En Europe, l'indice sectoriel des ressources de base est en tête des hausses avec un gain de 2,8%. Les cours des métaux progressent pour la troisième séance d'affilée, portés par la hausse du brut, ainsi que par le repli du dollar après son pic de dix semaines atteint la veille dans la conviction croissante qu'un relèvement des taux de la Réserve fédérale pourrait avoir lieu dès juin voire juillet.

ArcelorMittal s'adjuge 9,5%, plus forte hausse du CAC, soutenu en outre par une note positive de Goldman Sachs sur le titre.

Le secteur automobile arrive en deuxième position avec un gain de 1,33%. Renault et PSA prennent tous deux près de 2%.

En revanche, l'indice des valeurs bancaires (-0,7%), qui était en tête du mouvement de hausse de ces derniers jours, accuse une des plus fortes baisses sectorielles, plombé par les banques en Espagne et en Italie.

Banco Popular dégringole de plus de 20% en Bourse de Madrid -- plus forte baisse de l'indice Stoxx 600 -- après l'annonce d'une augmentation de capital de 2,5 milliards d'euros.   Suite...

 
Les banques espagnoles et italiennes limitent l'avance des Bourses en Europe jeudi à mi-séance, après deux séances de hausse d'affilée. À Paris, le CAC 40 progressait de 0,46% vers 10h50 GMT. À Francfort, le Dax prenait 0,49% et à Londres, le FTSE grignotait 0,25%. En revanche, Madrid perd 0,55% et Milan 0,2%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau