25 mai 2016 / 08:37 / dans un an

Le climat des affaires s'améliore en Allemagne

L'INDICE IFO EN ALLEMAGNE

BERLIN (Reuters) - Le climat des affaires s‘est amélioré davantage que prévu en mai en Allemagne, l‘indice le mesurant atteignant son meilleur niveau depuis le début de l‘année, une évolution qui pourrait suggérer que la première économie européenne va prolonger au deuxième trimestre son bon début d‘année.

L‘Allemagne a enregistré sur les trois premiers de l‘année mois une croissance de 0,7%, la plus forte depuis deux ans, grâce notamment une consommation des ménages soutenue et à une hausse des investissements dans le domaine de la construction.

Les économistes craignaient que la croissance ralentisse à l‘approche des mois d‘été mais l‘indice Ifo du climat des affaires, publié mercredi, semble indiquer qu‘un éventuel ralentissement ne sera que très limité.

”L‘indice Ifo confirme ce que d‘autres indicateurs de confiance avaient montré, à savoir que les pires cauchemars d‘une récession mondiale, qui avaient hanté les marchés et les économies au cours des premiers mois de l‘année, ont disparu à déclaré Carsten Brzeski, économiste chez ING.

L‘institut Ifo a précisé que son indice du climat des affaires, calculé à partir d‘un échantillon de 7.000 entreprises, s‘était établi à 107,7 pour le mois en cours, contre 106,7 en avril et en mars.

Le chiffre d‘avril avait été révisé en légère hausse puisqu‘il avait initialement été donné à 106,6. Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un indice à 106,8 pour le mois de mai.

Le sous-indice mesurant le jugement des entreprises sur la situation actuelle s‘est établi à 114,2, contre 113,2 en avril et 113,8 en mars. Les économistes le prévoyaient inchangé.

Le sous-indice des anticipations a atteint 101,6 contre 100,5 en avril (chiffre révisé) et 100,0 en mars. Le consensus était à 100,8.

“L‘économie allemande croît à un rythme soutenu”, a déclaré Clemens Fuest, directeur général de l‘institut Ifo, basé à Munich.

Selon les premières estimations, publiées lundi, des enquêtes menées auprès des directeurs d‘achats, la croissance de l‘activité du secteur privé allemand s‘est accélérée en mai pour atteindre son plus haut niveau depuis le début de l‘année.

Selon l‘indice du cabinet GfK, publié juste avant l‘indice Ifo, le moral du consommateur remonte un peu à l‘approche du mois de juin, les Allemands bénéficiant d‘un faible taux de chômage, d‘une augmentation des salaires et d‘un coût du crédit avantageux.

Mardi, l‘enquête mensuelle de l‘institut ZEW avait montré une forte détérioration du sentiment des investisseurs allemands en mai, mais cela s‘explique surtout par les incertitudes entourant le référendum du 23 juin sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l‘Union européenne.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below