Les Bourses européennes dans le vert à la mi-séance

mardi 24 mai 2016 12h20
 

PARIS (Reuters) - Après leur repli de la veille et leur ouverture en baisse, les Bourses européennes ont retrouvé le chemin de la hausse mardi à la mi-séance, notamment emmenées par les valeurs financières et celles liées aux matières premières tandis que Wall Street est attendue en légère progression après sa session irrégulière de lundi.

À Paris, le CAC 40 prend 1,35% (+ 58,71 points) à 4.383,81 points vers 10h10 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,84% et, à Londres, le FTSE prend 0,69%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 1,15% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 1,28%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,3%.

Les acteurs de marché ont apparemment relégué au second plan les inquiétudes concernant l'impact d'une possible hausse des taux d'intérêt américains, à l'origine de la baisse de lundi. Et ils ne semblent guère affectés par l'annonce d'une chute de l'indice ZEW mesurant le sentiment des investisseurs, recul surtout provoqué par les incertitudes entourant le référendum du 23 juin sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne.

Avant l'Europe, les places asiatiques avaient nettement baissé en raison des craintes concernent l'impact d'un tour de vis monétaire aux Etats-Unis.

"Tout le monde s'inquiète d'une hausse des taux de la Réserve fédérale en juin donc nous sommes dans un marché sans direction claire en ce moment", a noté Shahzad Hasan, analyste chez Global Alliance Investors.

Après avoir marqué une pause lundi, le dollar reprend sa marche en avant face à un panier de devises internationales, toujours porté par la possibilité évoquée par la Réserve fédérale d'un tour de vis monétaire en juin. A 95,391(+0,17%), l'indice dollar se rapproche de son pic de deux mois de 95,502 atteint la semaine dernière.

Cette évolution pèse sur certains matières premières, notamment le pétrole qui recule pour la cinquième séance consécutive. A son cours actuel de 48,12 dollars (-0,48%) le baril, le Brent a basculé dans le rouge depuis le début du mois alors qu'il est sur une série, sur la période février-avril, de trois hausses mensuelles de suite.

Le recul de l'or noir n'empêche pas l'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes, l'une des plus fortes pondérations de la cote, de progresser de 1,36%, ce qui porte son gain à plus de 3,5% depuis le début de l'année.   Suite...

 
Après leur repli de la veille et leur ouverture en baisse, les Bourses européennes ont retrouvé le chemin de la hausse mardi à la mi-séance. À Paris, le CAC 40 prend 1,35% à 4.383,81 points vers 10h10 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,84% et, à Londres, le FTSE prend 0,69%. /Photo d'archives/REUTERS/Lisi Niesner