La consommation des ménages dope la croissance allemande

mardi 24 mai 2016 10h45
 

par Michael Nienaber

BERLIN (Reuters) - L'économie allemande a enregistré sur les trois premiers mois de l'année sa plus forte croissance trimestrielle depuis deux ans, grâce notamment une consommation des ménages soutenue et à une hausse des investissements dans le domaine de la construction.

Le produit intérieur brut (PIB) de la première économie d'Europe a progressé de 0,7% de janvier à mars, montrent les données publiés mardi par Destatis, l'office fédéral de la statistique, qui confirment une première estimation.

Sur un an, le PIB de l'Allemagne a augmenté de 1,3%.

Les dépenses des ménages, encouragées par les taux d'intérêt extrêmement bas, et les dépenses de l'Etat, notamment pour faire face à l'afflux de migrants, ont plus que compensé l'effet négatif du commerce extérieur.

"Le calcul des consommateurs est assez simple : s'il n'y a pas de taux d'intérêt sur le compte en banque, autant remplir le filet à provisions", explique l'économiste Thomas Gitzel (VP Bank).

La consommation des ménages et les investissements dans la construction ont chacun contribué à hauteur de 0,2 point de pourcentage à la croissance du premier trimestre.

LES MIGRANTS STIMULENT LA CROISSANCE   Suite...

 
L'économie allemande a bien enregistré une croissance de 0,7% au premier trimestre, une consommation des ménages soutenue et une hausse des investissements dans le domaine de la construction ayant compensé l'effet négatif du commerce extérieur. /Photo prise le 22 janvier 2016/REUTERS/Kai Pfaffenbach