Bayer annonce une offre 62 milliards de dollars pour Monsanto

lundi 23 mai 2016 16h26
 

par Ludwig Burger

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe chimique et pharmaceutique allemand Bayer a annoncé lundi avoir présenté à l'américain Monsanto, le numéro un mondial de semences, une offre de rachat de 122 dollars par action, soit 62 milliards de dollars (55 milliards d'euros) au total, pour créer le leader mondial de l'agrochimie.

Dans un communiqué, Bayer a précisé que ce montant représentait une prime de 37% par rapport au cours de clôture de Monsanto le 9 mai, avant les premières rumeurs autour de cette OPA, qui serait le plus gros rachat d'une société allemande à l'étranger et la plus importante opération toute en cash jamais réalisée, selon les données de Thomson Reuters.

Cette opération, qui placerait Bayer-Monsanto devant la société issue de la fusion en cours des branches agrochimiques de Dow Chemical et DuPont, intervient tout juste trois semaines après la prise de fonction du nouveau président du directoire du groupe allemand, Werner Baumann, dont l'initiative a été vivement critiquée par certains de ses propres actionnaires.

"Nous nous attendons complètement à une réponse positive du conseil d'administration de Monsanto", a-t-il dit à la presse lundi, qualifiant les critiques de certains investisseurs de "réaction primaire dans les médias" due à la surprise.

A la question de savoir si Bayer pourrait améliorer son offre, le président du directoire a déclaré que l'offre actuellement sur la table valorisait pleinement Monsanto.

"Nous présentons un prix très très suffisant, en regard de ce que Monsanto met sur la table. C'est donc là que nous en sommes", a dit Werner Baumann à une conférence d'analystes.

Monsanto, qui a révélé la semaine dernière avoir reçu une approche non sollicitée du groupe allemand, n'a pas encore fait de commentaire sur cette offre.

Bayer cherche ainsi à participer à la consolidation du secteur agrochimique, déclenchée notamment par la baisse des cours des matières premières qui affecte les revenus des agriculteurs, ainsi que par la convergence de plus en plus forte entre le marché des semences et celui des pesticides.   Suite...

 
Le groupe chimique et pharmaceutique allemand Bayer a annoncé lundi avoir présenté à l'américain Monsanto, le numéro un mondial de semences, une offre d'achat de 122 dollars par action, soit 62 milliards de dollars (55 milliards d'euros) au total, pour créer un leader mondial de l'agrochimie. /Photo prise le 1er mars 2016/REUTERS/Marco Bello