Euronext prêt à envisager une fusion-acquisition majeure

vendredi 13 mai 2016 14h54
 

PARIS (Reuters) - Euronext, l'opérateur des Bourses d'Amsterdam, de Bruxelles, de Lisbonne et de Paris a présenté vendredi un plan stratégique à horizon 2019, dans lequel il s'est dit prêt à envisager une opération majeure de fusion-acquisition.

"Dans un paysage sectoriel qui évolue, Euronext analysera prudemment toute opportunité potentielle qui déboucherait sur une opération transformante qui créerait de la valeur pour ses clients et ses actionnaires", a-t-il assuré dans un communiqué.

Cette déclaration intervient alors que certains analystes estiment qu'Euronext pourrait être marginalisé par la fusion prévue entre Deutsche Böerse et le London Stock Exchange Group et qu'il devrait procéder à des acquisitions pour rester dans la course.

Des sources avaient indiqué à Reuters en mars qu'Euronext pourrait racheter les actifs que le LSE et Deutsche Börse seraient obligés de vendre pour obtenir le feu vert des autorités de la concurrence.

Interrogé sur cette possibilité lors d'une conférence téléphonique, le PDG de l'opérateur boursier est resté prudent.

"A ce stade, personne ne sait ce que sera la position de la Commission européenne, c'est pour cela que nous nous sommes gardé de la flexibilité pour faire des opérations transformantes ou de grande taille", a dit Stéphane Boujnah.

"PLAN DE ROUTE INDÉPENDANT"

"Ce que nous présentons aujourd'hui c'est un plan de route indépendant, nous ne pouvons pas dessiner la stratégie d'Euronext sur la base de ce que feront les autres", a-t-il fait valoir.   Suite...

 
Euronext a présenté vendredi un plan stratégique à horizon 2019, dans lequel il prévoit notamment une réduction des coûts de 22 millions d'euros et une marge d'Ebitda (excédent brut d'exploitation) hors opérations de compensation comprise entre 61% et 63%. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier