Wall Street finit à l'équilibre, Apple plombe le Nasdaq

jeudi 12 mai 2016 22h41
 

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé sans grand changement jeudi, la bonne tenue de Microsoft, de Monsanto et d'Exxon permettant à la cote de surmonter un recul d'Apple à son plus bas niveau depuis deux ans.

L'indice Dow Jones a fini sur une hausse symbolique de 9,38 points ou 0,05% à 17.720,50 points, après avoir reculé en séance jusqu'à 17.625.

Le Standard & Poor's-500, plus large, est aussi remonté en fin de séance mais en cédant finalement 0,35 point ou 0,02% à 2.064,11.

Le Nasdaq Composite, plombé par Apple, a reculé plus nettement de 23,35 points (0,49%) à 4.737,33.

Apple a perdu en clôture 2,37% à 90,32 dollars après avoir cédé en séance jusqu'à 3,3% à 89,47 dollars, un niveau qu'il n'avait plus visité depuis juin 2014 et qui menace son rang de première capitalisation mondiale.

Selon le journal Nikkei Asia Review, les sous-traitants de Taiwan se préparent à recevoir moins de commandes du fabricant de l'iPhone au deuxième semestre par rapport à la même période de l'an dernier, signe d'une demande qui fléchit alors qu'Apple lance traditionnellement ses nouveaux modèles en septembre.

Le marché dans l'ensemble continue de se chercher une orientation. Après avoir fortement rebondi par rapport à ses plus bas de février, le S&P marque le pas depuis deux semaines sur fond de résultats de sociétés et d'indicateurs économiques mitigés qui obscurcissent l'horizon pour les taux d'intérêt.

"On a besoin de nouveaux éléments d'impulsion pour retrouver une tendance", déclare Warren West, chez Greentree Brokerage Services à Philadelphie. "On a affaire à une économie lente et laborieuse, et cela se reflète dans le marché actions."   Suite...

 
LA CLÔTURE DE WALL STREET