Wall Street rechute avec les distributeurs et Disney

mercredi 11 mai 2016 23h18
 

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a rechuté mercredi au lendemain d'une séance particulièrement vigoureuse, la déception suscitée par les résultats de Walt Disney et de Macy's et l'abandon du projet de fusion entre Staples et Office Depot ayant alimenté les inquiétudes sur l'ensemble du secteur de la consommation.

L'indice Dow Jones a perdu 217,23 points, soit 1,21%, à 17.711,12. Le S&P-500, plus large et principale référence des investisseurs, a cédé 19,93 points (-0,96%) à 2.064,46 après avoir connu mardi sa meilleure séance depuis deux mois. Le Nasdaq Composite a reculé de 49,19 points (-1,02%) à 4.760,69.

Hormis les "utilities" (+0,24%), tous les indices sectoriels du S&P-500 ont terminé dans le rouge, y compris l'énergie (-0,13%), malgré la forte hausse des cours du pétrole, de plus de 3% pour le brut léger américain.

Le recul le plus marqué a été subi par le secteur des biens de consommation discrétionnaire (-1,98%), meilleur indice sectoriel du S&P-500 en 2015, emporté mercredi par des résultats d'entreprise qui ont alarmé les investisseurs quant aux perspectives des grands distributeurs américains, confrontés à la concurrence d'Amazon sur internet et aux changements d'habitudes des consommateurs.

Macy's a été le déclencheur de ce mouvement de défiance en annonçant une contraction plus forte que prévu de ses ventes trimestrielles et en réduisant ses prévisions de résultats annuels, ce qui a fait plonger son titre de 15,17% à 31,38 dollars, le ramenant à son niveau de décembre 2011.

La chaîne de grands magasins a entraîné dans son sillage d'autres grands distributeurs tels le numéro un mondial du secteur, Wal-Mart, qui a perdu 2,75% à 66,41 dollars, ou encore Target, Kohl's et Nordstrom, qui ont tous abandonné plus de 5%.

AMAZON CONTRE LA TENDANCE   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS