May 8, 2016 / 10:12 AM / a year ago

Le ministre saoudien du Pétrole Ali al Naïmi limogé

2 MINUTES DE LECTURE

Le ministre saoudien de l'Energie, Ali al Naïmi, a été limogé samedi et remplacé par le ministre de la Santé Khalid al Falih. Ali al Naïmi occupait ce poste depuis 1995. Le décret royal précise que le ministère sera désormais appelé "ministère de l'Energie, de l'Industrie et des Ressources minérales". /Photo prise le 16 février 2016/Naseem Zeitoon

DUBAI/KHOBAR, Arabie saoudite (Reuters) - Le ministre saoudien de l'Energie, Ali al Naïmi, a été limogé samedi et remplacé par le ministre de la Santé Khalid al Falih, a annoncé la télévision d'Etat citant un décret royal.

Ali al Naïmi occupait ce poste depuis 1995.

Le décret royal précise que le ministère sera désormais appelé "ministère de l'Energie, de l'Industrie et des Ressources minérales".

L'Arabie saoudite, premier producteur mondial de pétrole, a engagé en 2014 une nouvelle stratégie destinée à défendre sa part de marché, écoulant autant de brut que possible sur le marché sans tenir compte des cours.

Selon des observateurs du secteur pétrolier, la désignation de Khalid al Falih, présenté de longue date comme le successeur probable d'Ali al Naïmi, ne devrait pas remettre en question la doctrine saoudienne.

"La désignation d'Al Falih était anticipée depuis longtemps", souligne Saddad al Hosseini, spécialiste saoudien de l'énergie.

"Il a l'expérience industrielle pour mener la réorganisation des secteurs de l'énergie et de l'électricité."

Rabia El Gamal et Reem Shamseddine,; Nicolas Delame pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below