Veolia redit son souhait de sortir totalement de Transdev

mercredi 4 mai 2016 08h39
 

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Veolia a réaffirmé mercredi son souhait de sortir totalement du capital de la société de transport Transdev, qu'il codétient à parité avec la Caisse des dépôts, en répétant que ce désengagement pourrait être progressif.

Le Journal du Dimanche rapportait mi-avril que la Caisse des dépôts, dans le cadre de ses négociations avec le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets, souhaitait que Veolia conserve entre 20% et 33% de Transdev.

"Lorsque nous céderons, nous céderons la totalité de notre participation, ce qui ne veut pas dire que nous toucherons la totalité de l'argent mais (...) l'engagement d'être racheté devra être total sur les 50% que nous détenons", a déclaré le PDG de Veolia Antoine Frérot, lors d'une conférence téléphonique.

"Si nous ne touchons qu'une partie seulement, par exemple 20% dans un premier temps, nous aurons l'engagement de notre contrepartie de nous reprendre à des conditions définies le solde de cette participation, même si elle ne nous est payée que plus tard", a-t-il ajouté.

"Plus tard, ça serait dans les un ou maximum deux ans qui suivent, mais avec un engagement ferme et un prix défini", a également dit le PDG, qui souhaite conclure un accord avec la Caisse des dépôts et réaliser une première étape de l'opération d'ici à la fin de l'année.

Veolia a déjà récupéré à fin mars la totalité du prêt qu'il avait accordé à Transdev, soit 345 millions d'euros.

Le groupe a en outre publié mercredi des résultats en hausse au titre du premier trimestre 2016, après avoir une nouvelle fois bénéficié de ses réductions de coûts dans un contexte de croissance atone, et a confirmé ses objectifs annuels.

Ces objectifs incluent une progression de son chiffre d'affaires et de son Ebitda, un résultat net courant part du groupe d'au moins 600 millions d'euros et un free cash flow hors cessions financières nettes d'au moins 650 millions.   Suite...

 
Antoine Frérot, PDG de Veolia. Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets, qui a publié des résultats en hausse au titre du premier trimestre 2016, confirme ses objectifs annuels. /Photo prise le 25 février 2016/REUTERS/Philippe Wojazer