Le bénéfice net de Commerzbank réduit de moitié au 1er trimestre

mardi 3 mai 2016 13h30
 

(Reuters) - Commerzbank a chuté lourdement mardi à la Bourse de Francfort après l'annonce d'un bénéfice net divisé par deux au premier trimestre, à 163 millions d'euros.

Le titre perdait 9,97% à 7,28 euros vers 13h00, plus forte baisse du Dax-30 et de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300. Il tirait vers le bas l'indice européen du secteur bancaire, qui reculait de 3%.

Le résultat d'exploitation de Commerzbank a lui aussi baissé, à 273 millions d'euros, affecté par la volatilité des marchés financiers en début d'année et par un environnement de taux d'intérêt bas.

Au vu de ces résultats, la deuxième banque allemande a reconnu qu'il lui serait plus difficile cette année de réaliser un résultat du même ordre que celui de 2015, soit un bénéfice net de 1,06 milliard d'euros.

"Il est devenu nettement plus ambitieux d'atteindre le bénéfice net réalisé en 2015", a déclaré à des analystes le directeur financier de la banque, Stephan Engels.

La radio publique allemande Bayerischer Rundfunk a par ailleurs rapporté que Commerzbank était mise en cause dans une affaire d'évasion fiscale qui a porté sur cinq milliards d'euros depuis 2011.

La banque doit se préparer en outre à une loi en préparation destinée à empêcher les banques d'aider les investisseurs à exploiter les failles dans la législation fiscale allemande.

"Vous pouvez être certains que nous nous sommes préparés à ce projet de loi depuis le début de l'année et que nous avons adapté nos activités pour en tenir compte", a assuré Stephan Engels.

Le résultat de 163 millions d'euros est à peu près conforme aux attentes des analystes, qui prévoyaient en moyenne un bénéfice net de 166 millions.   Suite...

 
Commerzbank fait état d'un bénéfice net en recul de 52% au premier trimestre par rapport aux trois premiers mois de 2015, affecté par la volatilité des marchés financiers en début d'année et par un environnement de taux d'intérêt bas. Le résultat de 163 millions d'euros est à peu près conforme aux attentes des analystes, qui prévoyaient en moyenne un bénéfice net de 166 millions. /Photo prise le 12 février 2016/REUTERS/Ralph Orlowski