L'Arabie saoudite veut rompre son "addiction" au pétrole

lundi 25 avril 2016 17h25
 

par Samia Nakhoul, William Maclean et Marwa Rashad

RYAD (Reuters) - L'Arabie saoudite a présenté lundi un ambitieux programme de réformes visant à mettre fin à l'"addiction" du royaume au pétrole et à transformer celui-ci en puissance financière mondiale.

Le vice-prince héritier Mohammed ben Salmane a expliqué que Ryad voulait plus que décupler les capitaux alloués à son fonds d'investissement souverain, pour les porter à 7.000 milliards de riyals (1.650 milliards d'euros) contre 600 milliards aujourd'hui. Pour ce faire, l'Etat prévoit notamment de vendre jusqu'à 5% du capital du géant pétrolier public Aramco.

Le plan qu'il a détaillé inclut aussi des réformes visant à faire évoluer les structures sociales de ce royaume ultra-conservateur, par exemple en favorisant le travail des femmes et en améliorant le statut des travailleurs étrangers.

"Nous avons développé une sorte d'addiction au pétrole en Arabie saoudite", a dit le prince Mohammed dans un entretien télévisé à la chaîne Al Arabiya, qui appartient à la famille régnante, ajoutant que Ryad devait rompre sa dépendance aux revenus de l'or noir.

Avant même la chute des cours du baril à partir de la mi-2014, économistes et analystes jugeaient les structures économique et budgétaire saoudiennes intenables à long terme. Mais la chute des revenus pétroliers depuis un peu moins de deux ans a exacerbé ces difficultés.

Le déficit budgétaire du royaume a ainsi atteint 367 milliards de riyals l'an dernier, soit 15% du produit intérieur brut (PIB) et le budget 2016 prévoit un déficit de 326 milliards.

Au centre du plan "Vision 2030" dévoilé lundi figure la restructuration du fonds souverain PIF (Public Investment Fund), appelé selon le prince Mohammed à devenir le noyau des investissements internationaux saoudiens, entre autres en levant des fonds par le biais de la vente d'actions Aramco.

"Nous avons restructuré le fonds. Nous avons intégré de nouveaux actifs dans le fonds, Aramco et d'autres actifs, et résolu les problèmes des actifs actuellement détenus par le fonds public d'investissement, à la fois en termes d'entreprises et de projets", a-t-il dit.   Suite...

 
L'Arabie saoudite a présenté lundi un ambitieux programme de réformes visant à mettre fin à l'"addiction" du royaume au pétrole et à transformer celui-ci en puissance financière mondiale.  /Photo d'archives/REUTERS/Ali Jarekji