Zodiac résorbe ses retards, la Bourse apprécie

mercredi 20 avril 2016 12h19
 

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Zodiac Aerospace monte fortement en Bourse mercredi matin après avoir annoncé qu'il était en train de régler ses derniers retards de sièges et avait quasiment atteint son objectif de production mensuelle de toilettes pour l'A350, le nouveau long-courrier d'Airbus.

L'équipementier aéronautique, dont les retards dans certains équipements comme les sièges lui ont valu d'être tancé publiquement par Airbus, prend 2,69% à 17,97 euros à 11h25, dans le peloton de tête de l'indice SBF 120.

"Il y a un peu plus de confiance et des éléments qui montrent qu'ils voient quasiment le bout", a déclaré Yan Derocles, analyste chez Oddo Securities, citant, outre la résorption des retards, la structure de financement solide du groupe, qui a étendu la maturité moyenne de son endettement.

Echaudé par une série de "profit warnings", le président du directoire Olivier Zarrouati s'est refusé à fournir un objectif pour l'exercice 2016-2017, qui démarre le 1er septembre.

L'action a chuté de 18% depuis le début de l'année, après avoir perdu 21% en 2015, ramenant sa capitalisation à 5,21 milliards d'euros.

Interrogé lors de la conférence de presse sur son avenir à la tête du groupe, Olivier Zarrouati a renvoyé les questions sur le sujet au directoire du groupe, dont plusieurs familles détiennent ensemble un quart du capital.

Mi-mars, Zodiac Aerospace s'était dit ouvert à toute offre de rachat raisonnable et conforme à ses intérêts.

  Suite...

 
Olivier Zarrouati, président du directoire de Zodiac Aerospace. L'équipementier aéronautique prend plus de 2% à la mi-séance après avoir annoncé qu'il était en train de régler ses derniers retards de sièges et avait quasiment atteint son objectif de production mensuelle de toilettes pour l'A350, le nouveau long-courrier d'Airbus. /Photo prise le 20 avril 2016/REUTERS/Benoît Tessier