Energie et résultats rapprochent Wall Street de ses records

mardi 19 avril 2016 22h30
 

NEW YORK (Reuters) - Les indices Dow Jones et Standard & Poor's-500 de la Bourse de New York ont fini en hausse mardi, se rapprochant de leurs records historiques grâce à la remontée du pétrole et aux résultats de plusieurs poids lourds de la cote, comme la banque Goldman Sachs ou le laboratoire pharmaceutique Johnson & Johnson.

Le Dow Jones a gagné 49,44 points, soit 0,27%, à 18.053,60 et le Standard & Poor's-500 a pris 6,46 points (+0,31%) à 2.100,80 tandis que le Nasdaq Composite reculait de 19,69 points (-0,4%) à 4.940,33.

Le S&P-500 n'avait pas fini au-dessus du seuil de 2.100 points depuis le 1er décembre. Il n'est désormais plus qu'à 1,6% de son record historique de mai dernier à 2.134,72.

Le Dow, lui, est parvenu à rester au-dessus du seuil des 18.000 points, dépassé lundi pour la première fois depuis neuf mois. Son record historique, à 18.351,36, remonte lui aussi à mai dernier.

Le Nasdaq a pour sa part été plombé par la chute de plus de 23% d'Illumina, un spécialiste des tests de diagnostic dont les résultats inférieurs aux attentes ont été lourdement sanctionnés.

Sur le marché pétrolier, le baril de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a fini la journée en hausse de près de 3%, la poursuite de la grève dans le secteur au Koweït, qui ampute la production de ce membre de l'Opep, faisant plus que compenser l'impact de la réunion de dimanche à Doha.

Le rebond du pétrole et les indicateurs récents suggérant une amélioration lente mais continue de la conjoncture aux Etats-Unis ont favorisé la remontée des actions, permettant au S&P-500 de repasser en territoire positif sur 2016.

IBM ET NETFLIX SANCTIONNÉS   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS