Axa s'allie au britannique Chaucer pour se renforcer en Afrique

mardi 19 avril 2016 08h49
 

par Matthieu Protard et Maya Nikolaeva

PARIS (Reuters) - Axa a annoncé mardi s'être allié à l'assureur britannique Chaucer pour se lancer sur le marché de l'assurance de spécialités en Afrique.

L'assureur français, qui opère déjà dans huit pays africains, entend avec ce partenariat élargir ses activités sur le continent même s'il ne souhaite pas à ce stade s'exprimer sur le niveau de chiffre d'affaires qu'il souhaite atteindre sur ce segment de l'assurance de spécialités.

"Ce partenariat avec Chaucer va nous permettre de souscrire des affaires de spécialités pour lesquelles nous n'avons pas aujourd'hui toute l'expertise technique requise", explique Denis Duverne, directeur général délégué d'Axa, lors d'une interview à Reuters.

"Il va aussi nous permettre de souscrire des risques dans des pays voisins de ceux où nous opérons déjà. Et dans le même temps, ce sera l'occasion pour Chaucer de souscrire davantage d'assurance de spécialités en Afrique."

L'assurance de spécialités permet de couvrir des risques très spécifiques, comme les risques politiques ou ceux liés à l'énergie ou aux infrastructures.

Interrogé sur l'objectif de chiffre d'affaires que l'assureur français s'est fixé sur ce marché en Afrique, Denis Duverne préfère ne pas s'avancer pour le moment.

"Nous avons l'ambition d'avoir un chiffre d'affaires qui progressera rapidement mais il n'est pas pertinent à ce stade de dire quel chiffre d'affaires nous visons", fait-il savoir.

"Nous commençons cette activité de zéro. Nous allons être vigilants sur l'accumulation des risques", poursuit-il, précisant en outre que le risque de kidnapping ne sera pas couvert dans le cadre du partenariat avec Chaucer.   Suite...

 
Axa s'allie à l'assureur britannique Chaucer pour se lancer sur le marché de l'assurance de spécialités en Afrique. /Photo prise le 8 mars 2016/REUTERS/Christian Hartmann