Chute inédite des achats des touristes chinois dans le luxe

vendredi 15 avril 2016 16h21
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Les achats de produits de luxe effectués par les touristes chinois ont pour la toute première fois accusé une baisse en mars, décrochant de 23% par rapport à la même période de l'an dernier, selon les chiffres publiés vendredi par Global Blue, spécialiste de la détaxe.

Les attentats de Paris et Bruxelles ont fait fuir les touristes étrangers d'Europe et la clientèle chinoise, qui compte pour un tiers du marché mondial du luxe, commence à davantage acheter en Chine à la faveur d'un resserrement des écarts de prix avec l'Europe.

La baisse a également été amplifiée en Europe, selon les analystes de Barclays, par la mise en place de visas biométriques et elle a cette fois touché tous les pays d'Europe.

Les dépenses des touristes ont ainsi décroché de 29% en France et de 21% en Italie, alors que cette dernière avait profité en début d'année d'un report des voyageurs préférant éviter la France. La baisse a atteint 18% au Royaume-Uni.

Au total, les ventes détaxées ont reculé de 14% en mars, avec une baisse toujours prononcée de la clientèle russe (-22%) pour cause de dévaluation du rouble.

En revanche, les achats réalisés au Japon ont encore progressé (+14%), profitant toujours - bien qu'à un rythme moins élevé - d'achats massifs des touristes chinois attirés par la baisse du yen et d'une "expérience" d'achat très sophistiquée.

Le Japon a d'ailleurs été le mois dernier le seul pays dans lequel les achats des touristes chinois ont augmenté.

Ailleurs en Asie, les chiffres ont été négatifs à Singapour (-15%) et en légère hausse en Corée du Sud (+2%), où les tendances se révèlent très volatiles d'un mois sur l'autre.   Suite...

 
Les achats de produits de luxe effectués par les touristes chinois ont pour la toute première fois accusé une baisse en mars, décrochant de 23% par rapport à la même période de l'an dernier, selon les chiffres publiés vendredi par Global Blue, spécialiste de la détaxe. Les attentats de Paris et Bruxelles ont fait fuir les touristes étrangers d'Europe et la clientèle chinoise commence à davantage acheter en Chine à la faveur d'un resserrement des écarts de prix avec l'Europe. /Photo d'archives/REUTERS