Plus faible croissance économique en Chine depuis 2009

vendredi 15 avril 2016 13h03
 

par Kevin Yao et Sue-Lin Wong

PEKIN (Reuters) - L'économie chinoise a progressé à son rythme le plus faible en sept ans au premier trimestre 2016, mais des signes de frémissement apparaissent dans le secteur de la consommation et de l'industrie.

Selon des chiffres officiels publiés vendredi, le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième puissance économique mondiale a augmenté de 6,7% au premier trimestre sur un an, conformément aux anticipations des économistes, ce qui correspond à un léger ralentissement par rapport à la croissance de 6,8% enregistrée au quatrième trimestre 2015.

Bien que le chiffre du premier trimestre corresponde au rythme d'expansion le plus faible depuis le premier trimestre 2009, quand la croissance avait été de 6,2%, d'autres statistiques économiques publiées vendredi viennent renforcer les signes de frémissement apparus ces derniers temps. Les ventes au détail, la production industrielle et les investissements ont progressé plus fortement que prévu.

"Cette reprise économique hésitante est le résultat d'un environnement financier relativement confortable (...)", estime Weixiao, économiste chez Founder Securities à Pékin. Cette tendance, dit-il, pourrait se poursuivre jusqu'à la fin du troisième trimestre où il craint que des signes baissiers ne refassent surface.

Certains analystes interrogés par Reuters cette semaine ont déclaré anticiper un rythme de croissance qui tomberait à 6,5%, en raison des réductions de surcapacités prévues dans l'industrie et d'une demande qui pourrait se révéler morose en Chine et à l'étranger.

Sur l'ensemble de 2015, la croissance a été de 6,9%, soit son rythme le plus faible depuis un quart de siècle. Mais les autres indicateurs publiés en même temps que le PIB ont surpris dans le bon sens.

STABILISER LA CROISSANCE   Suite...

 
LA CROISSANCE EN CHINE