La hausse des provisions pénalise Wells Fargo

jeudi 14 avril 2016 16h32
 

par Sruthi Shankar

(Reuters) - Wells Fargo a annoncé jeudi une baisse de 7% de son bénéfice trimestriel, après plus d'un milliard de dollars de provisions pour créances douteuses liées aux "tensions importantes" auxquelles est exposé son portefeuille de prêts au secteur de l'énergie.

L'action de la troisième banque américaine perdait un peu plus de 1% jeudi à la Bourse de New York.

Le groupe, dont près de 2% des prêts concernent le secteur de l'énergie, a vu les revenus de ses trois grandes divisions reculer sur les trois premiers mois de l'année.

"L'augmentation des pertes et des prêts non-performants au premier trimestre est due principalement à des difficultés persistantes" dans le portefeuille de prêts à des entreprises pétrolières et gazières, a déclaré dans un communiqué le directeur du risque du groupe, Mike Loughlin.

Les provisions pour créances douteuses, à 1,09 milliard de dollars, ont bondi de près de 80%.

La chute des prix du pétrole depuis la mi-2014 a eu pour conséquence une série de faillites et de défauts parmi les entreprises du secteur de l'énergie.

Selon le cabinet de conseil Deloitte, un tiers environ des sociétés cotées du secteur du pétrole et du gaz, endettées à hauteur de 150 milliards de dollars au total, sont exposées à un risque élevé de faillite cette année.

Chez Wells Fargo, les prêts industriels et commerciaux, y compris ceux aux sociétés pétrolières et gazières, ont augmenté de 7% au premier trimestre par rapport au précédent, à 321,55 milliards de dollars.   Suite...

 
Wells Fargo, troisième banque américaine par les actifs, annonce une baisse de 7% de son bénéfice trimestriel, due entre autres à l'augmentation de ses provisions pour créances douteuses, principalement sur des entreprises du secteur de l'énergie. /Photo prise le 13 avril 2016/REUTERS/Rick Wilking