La BCE est à l'origine de problèmes exceptionnels, dit Schäuble

mardi 12 avril 2016 16h44
 

par Gernot Heller et Paul Carrel

BERLIN (Reuters) - La politique de taux ultra-bas menée par la Banque centrale européenne crée des "problèmes exceptionnels" aux banques et aux retraités allemands et risque de faire le jeu des eurosceptiques, estime Wolfgang Schäuble, le ministre des Finances allemand.

Pour autant, a-t-il observé dans un entretien à Reuters, on ne peut pas rejeter la faute entièrement sur la BCE car on ne peut pas compter sur les seules banques centrales pour relancer la croissance économique, les pays européens devant également assumer leurs responsabilités en mettant en oeuvre des réformes de fond.

"On ne peut contester que la politique de taux d'intérêt bas est source de problèmes exceptionnels pour les banques et l'ensemble du secteur financier en Allemagne", a dit le ministre. "Et cela est vrai aussi pour les plans de retraite".

"C'est pourquoi j'insiste toujours sur le fait que cela ne pousse pas forcément les citoyens à avoir foi dans l'intégration européenne".

Cependant, a-t-il ajouté, "les politiques (économiques) en Europe doivent créer les conditions, par le biais de réformes structurelles, permettant de mieux résoudre les problèmes".

Plusieurs responsables politiques allemands ont critiqué ces derniers jours la politique monétaire de la BCE, l'accusant non seulement de nuire aux retraités mais aussi de favoriser la création de bulles financières ou encore de doper l'extrême droite.

Selon le Wall Street Journal, Wolfgang Schäuble a ainsi attribué en partie à la BCE le succès d'Alternative pour l'Allemagne (AfD) lors des récents scrutins régionaux.

  Suite...

 
Selon le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble, la politique de taux ultra-bas menée par la Banque centrale européenne crée des "problèmes exceptionnels" aux banques et aux retraités allemands et risque de faire le jeu des eurosceptiques. /Photo prise le 23 mars 2016/REUTERS/Fabrizio Bensch