4 avril 2016 / 16:16 / il y a 2 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse de 0,53% à 4.345,22 points, le CAC 40 ayant limité ses gains après l‘ouverture dans le rouge des marchés aux Etats-Unis, la progression des valeurs défensives compensant les pertes du secteur des télécoms.

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

* Le SECTEUR des TÉLÉCOMS a dévissé après l‘échec des négociations sur le rachat de Bouygues Telecom qui aurait permis de ramener à trois le nombre d‘opérateurs en France.

* BOUYGUES a signé la plus forte baisse du CAC 40, 13,45% à 30,415 euros, plus mauvaise séance du groupe depuis une chute de 15,79% en septembre 1998. L‘échec de la vente de Bouygues Telecom ramène le groupe de BTP, de médias et de télécommunications à la case départ, laissant sans réponse la plupart des questions entourant sa stratégie à long terme.

* SFR a pour sa part subi la plus forte baisse du SBF 120, de 17,99% à 29,9 euros, tandis qu‘ILIAD a perdu 15,1% à 190%. ORANGE limite pour sa part ses pertes (-6,17% à 14,445 euros). En prenant en compte la baisse de la maison-mère de SFR, ALTICE (-11,76% à 13,54 euros), les opérateurs français ont perdu en une séance plus de 10 milliards d‘euros de capitalisation boursière.

* Les VALEURS DÉFENSIVES, comme le secteur de la santé, et celles liées à la consommation ont mené la hausse. SANOFI a pris 4,37% à 73,84 euros, hausse la plus marquée du CAC 40. PUBLICIS a gagné 2,23% à 62,81 euros, PERNOD RICARD 1,46% à 97,49 euros et BIOMERIEUX 2,18% à 102,9 euros.

* Certaines VALEURS PETROLIERES ont perdu du terrain dans le sillage des cours du pétrole, le baril de Brent cédant 1,45% à 38,11 euros à 17h45, les investisseurs estimant que les chances d‘une limitation de la production sont surestimées. TECHNIP a reculé de 1,62% à 46,865 euros et MAUREL & PROM de -4,32% à 2,88 euros.

En revanche, TOTAL, qui a perdu 3,42% la semaine dernière, a rebondi de 1,01% à 39,175 euros.

* ERAMET a cédé 7,85% à 22,54 euros. L‘Etat français est en quête d‘une “solution globale” et réfléchit à la piste d‘une augmentation de capital du groupe minier et métallurgique, rapporte lundi La Lettre de l‘Expansion.

* AB SCIENCE (+39,64% à 15,36 euros) signe la plus forte hausse du CAC Mid & Small dans des volumes qui ont atteint plus de 24 fois leur moyenne quotidienne sur les trois derniers mois sur Euronext, après l‘annonce de résultats positifs pour l‘étude intérimaire de masitinib dans le traitement de la maladie de Charcot.

Joseph Sotinel, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below