Les Bourses européennes dans le vert à mi-séance

lundi 4 avril 2016 13h06
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes sont passées dans le vert lundi à mi-séance, soutenues par un bon courant d'achat sur les valeurs défensives, alors que le secteur des télécoms a réduit ses pertes en cours de matinée malgré l'annonce de l'échec des négociations en vue d'un rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,92% à 4.363,27 points vers 10h30 GMT. À Francfort, le Dax s'adjuge 0,95% et, à Londres, le FTSE progresse de 0,54%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 1,13% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,87%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en légère hausse, de 0,15 à 0,2% selon les indices.

Orange et Bouygues ont annoncé vendredi l'échec de leurs négociations sur la vente de Bouygues Telecom à l'opérateur historique, une issue qui semble mettre un terme à la consolidation du secteur engagée en France et au passage de quatre à trois opérateurs nationaux.

Le titre Bouygues chute de 14,64%, deuxième plus forte baisse de l'indice Stoxx 600, derrière Numericable-SFR (-14,52%) et devant Altice (-14,71%), Iliad (-14,88%), et Orange (-4,68%). Bouygues est en passe d'essuyer son plus vif recul quotidien en 17 ans.

L'intermédiaire Berenberg a abaissé sa recommandation sur Bouygues à "vendre" et a ramené son objectif de cours de 40 à 30 euros. "Nous pensons qu'il s'agissait d'une des dernières opportunités de consolidation sur le marché français des télécoms. La France va rester un marché hautement concurrentiel avec quatre acteurs alors que le besoin d'investissement est lourd avec le développement de la fibre optique", commentent les analystes de Berenberg.

L'indice regroupant les valeurs européennes télécoms (-0,6%) accuse toujours la plus forte baisse sectorielle, devant celui de la construction (-0,2%), mais il a nettement réduit ses pertes de début de séance.

A contrario, les secteurs défensifs, peu sensibles aux cycles économiques - santé (+1,7%), services collectifs (+1,2%) et alimentation (+1%) - soutiennent la cote, dans le contexte boursier incertain.

A Paris, Sanofi (+4,4%) et Pernod Ricard (+2,2%) figurent parmi les plus fortes hausses du CAC 40 et EDF (+4%) affiche la deuxième plus forte hausse de l'indice SBF 120.   Suite...

 
Les Bourses européennes sont passées dans le vert lundi à mi-séance, soutenues par un bon courant d'achat sur les valeurs défensives, alors que le secteur des télécoms a réduit ses pertes en cours de matinée malgré l'annonce de l'échec des négociations en vue d'un rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom. À Paris, l'indice CAC 40 prend 0,92% à 4.363,27 points vers 10h30 GMT. À Francfort, le Dax s'adjuge 0,95% et, à Londres, le FTSE progresse de 0,54%. /Photo prise le 4 avril 2016/REUTERS/Staff