Wall Street finit en hausse, les propos de Janet Yellen plaisent

mardi 29 mars 2016 23h00
 

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini dans le vert mardi, tandis que le dollar perdait du terrain, en réaction à un discours de la présidente de la Fed, Janet Yellen, affirmant qu'il fallait agir avec prudence en matière de hausse des taux d'intérêt.

Les risques pesant sur l'économie mondiale ne devraient pas avoir d'impact profond sur l'économie des Etats-Unis, mais il demeure approprié pour la Réserve fédérale américaine de procéder "prudemment" dans le resserrement de sa politique monétaire, a déclaré la présidente de la Fed.

L'indice Dow Jones a pris 97,72 points, soit 0,56%, à 17.633,11 points. Le S&P-500, plus large, a avancé de 17,96 points, soit 0,88%, à 2.055,01 points, son plus haut niveau de l'année. Le Nasdaq Composite a progressé de son côté de 79,84 points (+1,67%) à 4.846,62 points.

La banque centrale a relevé ses taux en décembre, pour la première fois depuis près de 10 ans, et les marchés s'interrogent depuis sur le nombre de hausses à venir cette année et sur le calendrier de hausses cette année.

Janet Yellen, qui s'exprimait publiquement pour la première fois depuis la dernière réunion de politique monétaire de la Fed début mars, a noté que les risques liés à l'économie mondiale perduraient, surtout venant de Chine et des prix du pétrole.

Ce ton prudent contraste avec les récents commentaires de plusieurs responsables de la politique monétaire, dont les présidents des Fed de Philadelphie et d'Atlanta, qui s'étaient prononcés pour des hausses de taux plus agressives cette année.

LE DOLLAR À UN CREUX FACE À L'EURO   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS