29 mars 2016 / 07:58 / il y a un an

Les Bourses européennes en hausse de près de 1% à l'ouverture

Les Bourses européennes gagnaient quelque 1% mardi dans les premiers échanges, retrouvant le chemin de la hausse après une interruption de quatre jours pour cause de long week-end de Pâques. À Paris, le CAC 40 prenait 1,1% vers 07h40 GMT, le Dax 0,82% et le FTSE 0,7%. /Photo d'archives/Kai Pfaffenbach

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes gagnaient quelque 1% mardi dans les premiers échanges, retrouvant le chemin de la hausse après une interruption de quatre jours pour cause de long week-end de Pâques, portées notamment par le secteur bancaire et celui de l'assurance, dans un contexte de relatif attentisme avant un discours que doit prononcer dans la journée Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale.

À Paris, l'indice CAC 40 prend 1,1% à 4.377,65 points vers 07h40 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,82% et, à Londres, le FTSE gagne 0,7%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 1,12% et le FTSEurofirst 300 de 0,88%.

Ce dernier, dont le recul depuis le début de l'année revient à quelque 7,6% après avoir été de 17,1% il y a six semaines, semble ainsi bien parti pour interrompre une série de quatre séances de baisse de suite.

Après la publication lundi d'indicateurs macro-économiques américains jugés mitigés, la probabilité d'une hausse des taux d'intérêt en juin aux Etats-Unis avait diminué, à en croire les futures sur Fed Funds.

L'éloignement dans le temps d'un nouveau tour de vis monétaire de la Fed a pesé sur le dollar lundi mais le billet vert reprend 0,2% face à un panier de devises internationales à quelques heures de l'intervention programmée de Janet Yellen à l'Economic Club de New York.

La bonne tenue de la devise américaine contribue à faire baisser le pétrole dont le rebond à l'oeuvre depuis près de deux mois semble remis en cause ces derniers jours par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis, symptôme, aux yeux des intervenants, de la saturation du marché.

Le cuivre (-0,5%), en passe de réaliser en mars sa meilleure performance mensuelle en plus d'un an, et l'or (-0,35%) paraissent également être affectés par le dollar.

Sur le marché obligataire, le prix des Bunds allemands avance de près de 0,3%, ce qui fait tomber le rendement à un creux de quatre semaines, avec notamment des anticipations en matière d'inflation qui restent très faibles au vu du bas niveau des cours du pétrole.

L'indice regroupant les valeurs européennes de l'assurance (+1,76%) affiche la plus forte sectorielle du début de séance, avec des gains de plus de 2,5% pour NN Group, Aegon et Prudential.

Le secteur bancaire (+1,4%), qui affiche la pire performance sectorielle depuis le début de l'année avec un repli de près de 19%, est également bien orienté. Le titre Banca Carige (+7,9%) se distingue en réaction à des informations de presse faisant état d'un intérêt du fonds américain Apollo pour la banque génoise.

L'action Volkswagen cède 0,30%, en queue du Dax, après une information de l'agence de presse de presse dpa disant que le constructeur allemand pourrait passer le dividende cette année pour faire face au coût du scandale des émissions.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below