Le Japon conçoit son propre chasseur-bombardier

mercredi 23 mars 2016 09h37
 

par Siva Govindasamy

(Reuters) - Le Japon a ouvert des discussions avec des sociétés occidentales portant sur la construction d'avions de combat de prochaine génération, apprend-on auprès de sources du secteur.

Ces pourparlers interviennent alors que l'ATD-X, un avion furtif expérimental construit localement, doit procéder à ses premiers vols d'essai dans les jours qui viennent.

Les technologies testées sur l'Advanced Technology Demonstrator (ATD-X), conçu par Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et l'institut de recherche et de développement techniques du ministère de la Défense, seront incorporées dans le futur chasseur F-3, dit-on de sources industrielles et gouvernementales.

"Ils (les Japonais) en sont pour l'instant à examiner nos aptitudes", dit une source d'une société occidentale. "Il n'y a aucune décision et aucun programme officiel pour le prochain chasseur, seulement des discussions qui, en toute logique, devraient déboucher sur un chasseur à un moment ou à un autre".

Les analystes évaluent à 40 milliards de dollars au moins (35,7 milliards) le coût d'un tel programme, ce qui pourrait s'avérer prohibitif.

Le Japon, soucieux de conserver une supériorité aérienne sur la Chine, s'est déjà engagé à acheter 42 F-35 Joint Strike Fighter (JSF), construits par Lockheed Martin, l'une des sociétés avec lesquelles il serait en discussion, tout comme Boeing.

Toutefois, les carences prêtées à ce chasseur dans les duels aériens et le refus des Etats-Unis de vendre le F-22 Raptor, un autre avion de combat construit par Lockheed Martin, ont amené Tokyo à élaborer son propre programme pour remplacer sa flotte de quelque 150 Boeing F-15J vieillissants.

Il est probable que les projets du Japon en la matière seront définitivement arrêtés fin 2017 ou début 2018, assurant le financement du programme F-3 à partir du plan quinquennal 2018-2022 avec une mise en service autour de 2030.   Suite...

 
F-35A de  l'US Air Force.Le Japon, qui n'a pu obtenir des Etats-Unis la vente de cet avion, a ouvert des discussions avec des sociétés occidentales portant sur la construction d'avions de combat de prochaine génération. /photo d'archives/REUTERS/Daniel Hughes/U.S. Air Force