RPT-Credit Suisse accélère économies et suppressions de postes

mercredi 23 mars 2016 11h42
 

ZURICH (Reuters) - Répétition du titre.

Credit Suisse a annoncé mercredi 800 millions de francs (733 millions d'euros) d'économies supplémentaires, ainsi qu'une nouvelle réduction de la voilure de sa banque d'investissement dans le cadre d'un plan de restructuration destiné à redresser ses résultats.

La deuxième banque suisse supprimera en particulier 2.000 postes au sein de sa division Global Markets pour mieux résister à des conditions de marché difficiles.

Comme toutes les autres banques, Credit Suisse doit composer avec des taux d'intérêt extrêmement bas, la chute des cours des matières premières et un ralentissement de la croissance de nouvelles puissances économiques telles que la Chine.

Les banques risquent ainsi de voir leur revenu de trading chuter de 15% au premier trimestre, période habituellement la plus lucrative de l'année.

Le directeur financier de Deutsche Bank a déclaré mardi que les deux premiers mois de 2016 avaient été les pires qu'ait vécus le secteur bancaire dans son ensemble depuis le début de sa carrière, ajoutant qu'ils avaient "laissé des traces" sur les activités du groupe allemand.

Credit Suisse, sous la houlette de son directeur général, Tidjane Thiam, entré en fonction en juillet, a procédé l'an dernier à une augmentation de capital de six milliards de francs tout a réduisant la voilure dans la banque d'investissement, une activité plus volatile, pour privilégier la gestion de fortune, un segment plus stable.

Cette stratégie est globalement approuvée par les analystes et investisseurs mais certains d'entre eux jugent les objectifs de Tidjane Thiam trop ambitieux dans un contexte de ralentissement des marchés émergents.

"Nous annonçons aujourd'hui une augmentation de notre objectif de réduction des coûts de 2018, qui passe de 3,5 milliards de francs suisses (3,2 milliards d'euros) à 4,3 milliards de francs (3,9 milliards d'euros) au moins, amenant notre base de coûts opérationnels absolue à moins de 18 milliards de francs d'ici 2018. Pour 2016, nous visons 1,7 milliard de francs d'économies", a dit Tidjane Thiam mercredi.   Suite...

 
Credit Suisse a fait savoir mercredi qu'il accélérait la mise en oeuvre de sa politique de réduction des coûts, avec notamment la suppression de 2.000 postes au sein de sa division Global Markets, pour mieux résister à des conditions de marché difficiles. /Photo prise le 8 mars 2016/REUTERS/Stefano Rellandini