Wall Street finit stable après les attentats de Bruxelles

mardi 22 mars 2016 22h27
 

par Laila Kearney

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York s'est stabilisée mardi en clôture, après s'être repliée dans un premier temps en apprenant les attentats de Bruxelles, qui ont fait au moins 30 morts et déclenché des mesures de sécurité à travers toute l'Europe.

La bonne performance d'Apple et du secteur de la santé a contribué à limiter les pertes en dépit des attentats revendiqués par les djihadistes de l'Etat islamique contre l'aéroport et une station de métro de la ville.

L'indice Dow Jones a perdu 41,30 points, soit 0,23%, à 17.582,57 points. Le S&P-500, plus large, a cédé 1,80 point, soit 0,09%, à 2.049,80 points. Mais le Nasdaq Composite a avancé de 12,79 points (+0,27%) à 4.821,66 points.

Les marchés européens ont terminé quant à eux en très légère hausse, des indicateurs européens encourageants ayant limité l'aversion au risque provoquée par les attentats.

"Lorsque vous avez un évènement comme celui-ci, cela déclenche une soudaine montée de l'incertitude parce que les investisseurs ne savent pas quelle en est la portée", note David Kelly, responsable de la stratégie mondiale chez JP Morgan Funds. "Avec la levée de l'incertitude, les actions remontent."

L'indice de volatilité, autrement appelé indice de la peur, a augmenté de 3,12% à 14,20 points, tout en restant largement sous sa moyenne de long terme qui est à 20 points.

MOINS SENSIBLE   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS