Les Bourses européennes clôturent en très légère hausse

mardi 22 mars 2016 18h37
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé mardi en très légère hausse, des indicateurs européens encourageants limitant l'aversion pour le risque provoquée par les attentats de Bruxelles.

À Paris, le CAC 40 a gagné 4,17 points, soit 0,09%, à 4.431,97 points. À Francfort, le Dax a pris 0,42% et à Londres, le FTSE a progressé de 0,13%. La Bourse de Bruxelles a également fini dans le vert (+0,17%).

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a cédé 0,24% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro a progressé de 0,08%, se maintenant ainsi au-dessus du seuil de 3.000 points, à 3.051,23.

"Malgré les événements géopolitiques et un regain d'aversion au risque, les acheteurs n'ont pas abdiqué, à l'image de l'indice EuroStoxx50 qui a tenu le seuil symbolique à 3.000 points", commente Yoav Nizard, analyste de FXCM.

"Par ailleurs, les investisseurs ont en mémoire les mesures de soutien prises récemment par la BCE, et, au vu du contexte, ont semblé saluer l'expansion de l'activité manufacturière en zone euro ainsi que le bon résultat de l’enquête Ifo en Allemagne", ajoute-t-il.

Trente personnes ont été tuées dans des attentats à l'explosif qui ont visé l'aéroport de Bruxelles et une station de métro de la ville à une heure de grande affluence, selon un bilan annoncé dans l'après-midi par le porte-parole du centre de crise. L'organisation djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué ces attentats.

Les investisseurs ont pris connaissance en outre d'une série d'indicateurs économiques européens montrant notamment une amélioration de l'activité du secteur privé en zone euro et une embellie plus marquée qu'attendu du climat des affaires en Allemagne.

Le secteur du transport aérien et du tourisme a été le premier touché par les nouvelles en provenance de Belgique.

Air France-KLM a ainsi cédé 3,96% et le groupe hôtelier Accor 3,85%, plus forte baisse du CAC et de l'Eurofirst 300. L'indice Stoxx du secteur abandonne 1,76%, plus forte baisse sectorielle en Europe.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES