Wall Street hésitante dans les premiers échanges

jeudi 17 mars 2016 14h51
 

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert jeudi proche de l'équilibre, au lendemain des annonces de la Réserve fédérale, qui a dit prévoir désormais deux hausses de taux d'intérêt en 2016.

L'indice vedette de Wall Street, le S&P 500, à fini mercredi à son plus haut niveau de l'année dans le sillage des annonces de la banque centrale américaine.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perdait 4,24 points, soit 0,02%, à 17.321,52. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,07% à 2.025,79 et le Nasdaq Composite cédait 0,24% à 4.752,35.

La Fed, qui a maintenu ses taux d'intérêt inchangés, comme attendu, a évoqué une croissance économique modérée et un marché du travail dynamique. Elle a toutefois noté que l'économie et les marchés restaient exposés à des risques liés aux incertitudes mondiales.

Le dollar a baissé contre l'euro après l'annonce des décisions de la Fed et il perdait 1,08% face à un panier de devises composite.

Le ministère du Travail a publié jeudi des inscriptions hebdomadaires au chômage en hausse lors de la semaine au 12 mars, à 265.000. Elle étaient tombées la semaine précédente à leur plus bas niveau depuis cinq mois à 258.000 (révisé).

Aux valeurs, Mondelez perd 2,20%, à 40,74 dollars, après l'annonce par Pershing Square, le fonds du financier activiste Bill Ackman, de la vente de 20 millions d'actions.

Caterpillar perd -0,7% dans les premières transactions après avoir présenté des prévisions de bénéfice et de chiffre d'affaires pour le premier trimestre inférieures au consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

FedEx gagne plus de 7% après avoir fait état d'un bénéfice trimestriel meilleur que prévu et délivré une prévision de bénéfice annuel supérieure aux attentes.

(Abhiram Nandakumar, Julie Carriat pour le service français, édité par Patrick Vignal)

 
La Bourse de New York a ouvert jeudi proche de l'équilibre, au lendemain des annonces de la Réserve fédérale, qui a dit prévoir désormais deux hausses de taux d'intérêt en 2016. Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perdait 0,02%. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,07% et le Nasdaq Composite de 0,24%. /Photo d'archives/REUTERS/Chip East