Lufthansa ne prévoit qu'une légère hausse de ses profits en 2016

jeudi 17 mars 2016 10h23
 

par Victoria Bryan

FRANCFORT (Reuters) - Lufthansa a déclaré jeudi ne s'attendre qu'à une légère progression de ses profits cette année en dépit de la baisse des prix du kérosène, la concurrence maintenant la pression sur les prix et que le développement de sa filiale Eurowings pesant sur son chiffre d'affaires par siège.

La compagnie aérienne allemande, comme ses rivales Air France-KLM et British Airways, a amélioré sensiblement ses résultats financiers en 2015 grâce à la chute des cours du pétrole et à la vigueur de la demande, ce qui lui a permis d'annoncer jeudi la reprise du paiement d'un dividende à ses actionnaires.

Mais les compagnies "low cost" comme Ryanair ou easyJet bénéficient elles aussi de conditions favorables et concurrencent Eurowings en renforçant leur offre de sièges sur le Vieux Continent, notamment en Allemagne.

Lufthansa s'attend donc à une nette diminution du chiffre d'affaires par siège cette année, en partie à cause du développement d'Eurowings sur des liaisons long-courriers.

La directrice financière Simone Menne a déclaré aux journalistes qu'elle ne s'attendait pas à une amélioration du chiffre d'affaires par siège en Europe à court terme.

Même si la compagnie prévoit une nouvelle diminution d'un milliard d'euros de sa facture de carburants en 2016, elle veut donc réduire ses coûts après avoir enregistré l'an dernier une hausse de 2,4% de ses coûts unitaires hors carburants et effets de change.

Parallèlement, elle peine à conclure un accord avec son personnel sur une nouvelle convention collective sur les salaires et les retraites, un dossier qui a donné lieu ces derniers mois à d'importants mouvements de grève du personnel navigant et a amputé le bénéfice annuel de 231 millions d'euros.

  Suite...

 
Lufthansa a annoncé jeudi la reprise du paiement d'un dividende, après un bond de 55% de son bénéfice d'exploitation en 2015 grâce à la chute des prix du kérosène et au dynamisme de la demande.  La compagnie aérienne allemande a fait état d'un bénéfice avant impôt et intérêts (Ebit) annuel ajusté de 1,82 milliard d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski