Anbang, l'assureur chinois à la conquête de l'hôtellerie de luxe

mardi 15 mars 2016 16h13
 

par Matthew Miller et Michelle Price

PEKIN (Reuters) - Bien lire 27 et non 37 milliards d'euros au premier paragraphe.

En à peine un an et demi l'assureur chinois Anbang Insurance Group est sorti de l'ombre pour s'imposer comme un acteur mondial de l'immobilier et de la finance en réalisant pour plus de 30 milliards de dollars (27 milliards d'euros) d'acquisitions.

La société, dont le siège social est installé à Pékin, a fait une offre de 12,8 milliards de dollars sur le groupe hôtelier américain Starwood et a payé 6,5 milliards de dollars à Blackstone Group pour les 16 hôtels de luxe de Strategic Hotels & Resorts.

Fondé en 2004 comme un groupe d'assurances auto et habitation par son président Wu Xiaohui, Anbang dispose de 1.650 milliards de yuans d'actifs (230 milliards d'euros) et entend les utiliser pour devenir un investisseur de stature mondiale.

"Anbang aura une présence mondiale. Dans 10 ans, Anbang possèdera des sociétés sur tous les continents", a dit Wu Xiaohui lors d'un discours devant des étudiants de Harvard l'année dernière.

Marié à Deng Zhuorui, une petite-fille du dirigeant historique Deng Xiaoping, Wu, qui est âgé 49 ans, est décrit par ses associés comme un homme passionné, impatient et très ambitieux.

Sa stratégie d'acquisitions se caractérise par la recherche agressive de sociétés à forte rentabilité, dont l'acquisition est financée par le produit des ventes d'assurances et d'autres sources, ajoutent ses proches.   Suite...

 
Le Waldorf Astoria à New York, propriété d'Anbang. L'assureur chinois vient de faire une offre de 12,8 milliards de dollars sur le groupe hôtelier américain Starwood et a payé 6,5 milliards de dollars à Blackstone Group pour les 16 hôtels de luxe de Strategic Hotels & Resorts. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid