Les marchés européens se maintiennent en repli à la mi-séance

mardi 15 mars 2016 13h11
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes restent en repli mardi à mi-séance, affaiblies par la baisse des cours des métaux et par les marchés asiatiques après la présentation par la Banque du Japon (BoJ) d'un tableau plus sombre de l'économie du pays.

La BoJ a laissé sa politique monétaire inchangée, comme prévu, mais s'est montrée plus pessimiste sur l'économie et s'est inquiétée de l'affaiblissement des anticipations d'inflation, laissant entendre que l'environnement international pourrait justifier de nouvelles mesures d'assouplissement.

Le dollar perd 0,7% face à la devise japonaise sur ces annonces, à 113 yens.

À Paris, l'indice CAC 40 perdait 0,82% à 4.469,65 points vers 12h45. À Francfort, le Dax cédait 0,5% et à Londres, le FTSE lâchait 0,59%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,82% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,96%. Les futures new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en baisse de 0,3% à 0,5% selon les indices.

L'attention du marché reste focalisée sur les réunions de banques centrales cette semaine, avec des annonces attendues mercredi de la Réserve fédérale américaine et jeudi de la Banque d'Angleterre et de la Banque nationale suisse.

L'indice des valeurs liées aux ressources de base accuse le plus net recul sectoriel en Europe, avec une perte de 4,39%. Le groupe minier chilien Antofagasta chute de 10,4% après avoir annoncé un bénéfice opérationnel 2015 en baisse de 58%. BHP Billiton lâche aussi 5,8%, Glencore 4,83% et Rio Tinto 4% avec les cours des métaux.

Volkswagen cède 3,4% après l'annonce que près de 300 actionnaires institutionnels ont porté plainte contre le constructeur automobile à la suite du scandale des tests d'émissions polluantes.

De même, Altice cède plus de 4% après avoir prévenu que la hausse des investissements pour reconquérir les clients mobiles de sa filiale Numericable-SFR pèserait sur la croissance de son Ebitda ajusté attendue autour de 5% en 2016 contre +17,6% l'an dernier.

Numericable-SFR s'adjuge au contraire 1,2%, plus forte hausse de l'EuroFirst 300. L'opérateur a annoncé attendre une amélioration cette année après avoir perdu plus d'un million de clients l'an dernier.   Suite...

 
Les Bourses européennes restent en repli mardi à mi-séance, affaiblies par la baisse des cours des métaux et par les marchés asiatiques après la présentation par la Banque du Japon (BoJ) d'un tableau plus sombre de l'économie du pays. À Paris, l'indice CAC 40 perdait 0,82% vers 12h45. À Francfort, le Dax cédait 0,5% et à Londres, le FTSE lâchait 0,59%. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski